Delphine Jubillar : ses étranges échanges avec la compagne de son amant

De nouveaux éléments viennent s’ajouter à l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, sept mois plus tôt. D’étranges échanges entre l’infirmière du Tarn et la compagne de son amant de Montauban.

Sept mois après la disparition de Delphine Jubillar, son époux Cédric Jubillar, mis en examen pour le meurtre de son épouse, continue de nier les faits. Un constat reste néanmoins incontestable : le couple Jubillar rencontrait alors de nombreuses difficultés. Dans de nouveaux SMS échangés avec son épouse Delphine, révélés récemment par La Dépêche du Midi, elle semble en effet déterminée à mettre fin à leur mariage, et ce malgré l’insistance du peintre-plaquiste de 33 ans pour tenter de le sauver. Ce 15 juillet, de nouveaux éléments viennent enrichir l’enquête : des SMS échangés cette fois-ci entre Delphine et la compagne de son amant, quelques heures à peine avant sa disparition.

C’est ce que révèle aujourd’hui La Dépêche du Midi, dans la matinée du 15 décembre 2020, la mère de Louis et Eliyah va discuter avec la compagne de son amant de Montauban. “Tu prendras ma place quand elle sera libre, pour le moment ce n’est pas le cas…”, lui signifie cette femme qui vient de découvrir leur liaison. Alors que l’amant de Delphine Jubillar lui avait envoyé un message avec un émoji cœur, sa conjointe tombe dessus et lui demande des explications. Il lui avoue alors cette histoire avec l’infirmière de 33 ans et lui confie son envie de mettre fin à leur vie commune. Maman d’un enfant en bas âge et vivant avec ce dernier depuis des années, elle décide alors de joindre Delphine. “Les échanges sont brefs mais courtois”, apprend-on.

“Tu garderas toujours une place entre nous”

Delphine Jubillar tente de la rassurer et lui écrit : “Tu garderas toujours une place entre nous”. Les deux femmes décident même de mettre en place un pacte, la femme de l’amant de Montauban demandant à l’épouse de Cédric Jubillar de ne plus entrer en contact avec lui durant les fêtes de fin d’année. Le temps pour elle de digérer le choc. Ce 15 décembre, les amants, eux, pensent déjà à leur avenir et ce moment où ils aménageront enfin ensemble. L’emploi du temps du couple de Montauban a naturellement été vérifié et ces vérifications n’établissent aucun déplacement à Cagnac-Les-Mines. Le 15 décembre au soir marquera la disparition de Delphine Jubillar.

Crédits photos : Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet