Delphine Jubillar : ce véhicule suspect découvert sur les images de vidéosurveillance la nuit de sa disparition

Après observation des images de vidéosurveillance de Cagnac-les-Mines, la nuit de la disparition de Delphine Jubillar, une voiture roulant à toute allure aurait été identifiée. Une piste évoquée par Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, dans Actu Toulouse le 23 juillet 2021.

  • Delphine Jubillar

Une piste qui aurait été ignorée par les enquêteurs… Sept mois après la disparition de Delphine Jubillar dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, les enquêteurs de la section de recherche de Toulouse poursuivent leurs investigations… Un mois après la mise en examen de Cédric Jubillar, le mari de l’infirmière et maman de deux enfants, pour “homicide volontaire sur conjoint”, et sa détention provisoire à la prison de Seysses, ses trois avocats redoublent d’efforts pour contrecarrer les éléments à charge du procureur un par un. Interrogé à ce sujet dans Femme Actuelle, l’un de ses avocats, Jean-Baptiste Alary, avait déploré que son client soit victime d’un “procès à charge”. Selon lui, les enquêteurs auraient ignoré certaines pistes inquiétantes…

Quelqu’un qui aurait roulé trop vite, l’aurait percutée et tuée ?”

Le 23 juillet 2021 dans les colonnes d’Actu Toulouse, Jean-Baptiste Alary a levé le voile sur une piste du dossier qui aurait été écartée par les enquêteurs, celle d’une voiture suspecte. En effet, après le visionnage méticuleux des images de vidéosurveillance de Cagnac-les-Mines le soir de la disparition de Delphine Jubillar, la section de recherche de Toulouse aurait aperçu une Peugeot roulant à toute allure : Une voiture a été aperçue dans la nuit à Cagnac : une 308 GTI noire qui passe à une telle vitesse devant la pharmacie qu’on n’arrive pas à identifier son immatriculation”, a-t-il expliqué à nos confrères. Le conducteur aurait-il un lien avec la disparition de l’infirmière ? Jean-Baptiste Alary ne l’exclut pas.

“Serait-ce si hallucinant, par exemple, d’imaginer un automobiliste qui ait paniqué après un accident ? Quelqu’un qui aurait roulé trop vite, l’aurait percutée et tuée, avant de la faire disparaître, et de passer devant la pharmacie ?”, a-t-il déclaré à Actu Toulouse, avant de nuancer ses propos : “Je ne dis pas que c’est le scénario qui s’est produit, mais c’est aussi de l’ordre du possible. Cela se vérifie.” Et ce n’est pas la première fois que Jean-Baptiste Alary déplore l’abandon de certaines pistes du dossier… Ils avaient une théorie préétablie : la culpabilité du mari. Ils ont écarté toute autre piste d’un revers de manche”, confiait-il à Femme Actuelle le 15 juillet 2021. Pour l’heure, Cédric Jubillar, accusé d’avoir tué son épouse, est toujours présumé innocent. Il encourt pour cela la réclusion criminelle à perpétuité.

Source: Lire L’Article Complet