Brigitte Macron pourrait se faire vacciner pour montrer l’exemple

Pour lutter contre l’épidémie de la Covid-19, la vaccination semble être la clé vers une sortie de crise. En France, la priorité est actuellement donnée aux plus vulnérables et ceux qui s’en occupent. Brigitte Macron, 67 ans, considérée comme “personne à risques” pourrait être amenée à se faire vacciner afin de montrer l’exemple.

A propos de

  1. Brigitte Macron

  2. Emmanuel Macron

Se porter volontaire. Alors que la campagne de vaccination a débuté un peu partout en France pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, la priorité est donnée aux personnes vulnérables et à ceux qui s’en occupent. Au gouvernement, certains pourraient être amenés à donner l’exemple, comme le souligne William Thay, président du think thank Le Millénaire sur LCI ce mercredi 30 décembre.

“Je pense que Olivier Véran ne peut pas se faire vacciner en premier parce qu’il est jeune, par contre, dans le gouvernement il y a des personnes qui sont à risques, eux peuvent se porter volontaires pour se faire vacciner et on peut se poser éventuellement la question de la Première dame, comme elle est qualifiée comme personne à risques” a souligné le président de ce think tank en politiques publiques qui a pour but de refonder la droite et la grandeur de la France comme l’explique son compte Twitter. Brigitte Macron, 67 ans, serait donc invitée à se faire vacciner pour montrer l’exemple, et ainsi faire taire les nombreuses critiques et inquiétudes face au vaccin. François Berléand, âgé d’un an de plus, a déjà fait savoir qu’il se portait volontaire. Une initiative qui suffirait à convaincre les Français ?

“Je me vaccine, je vous protège. Vous vous vaccinez, vous me protégez”

Dans une dernière enquête mondiale de BVA et du réseau WIN, publiée dans le JDD ce 27 décembre, seuls 44% d’entre eux envisagent de se faire vacciner. Sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron n’a pourtant de cesse de vanter les mérites du vaccin. “Nous avons une nouvelle arme contre le virus : le vaccin. Tenir ensemble, encore,” a-t-il tweeté le 27 décembre dernier, ajoutant, “Le vaccin est intégralement pris en charge. Pas de frais à avancer. Soyons fiers de notre système de santé.”

Même son de cloche du côté du médecin Patrick Pelloux qui appelle les Français à se faire vacciner pour sortir de la crise. “C’est ma responsabilité collective, à travers le monde médical, le monde soignant de dire : ‘Non, écoutez-nous, c’est pour sauver votre peau. Je me vaccine, je vous protège. Vous vous vaccinez, vous me protégez, et on repart avec une société qui est magnifique” a-t-il souligné. Mais pour l’heure, la campagne de vaccination ne concerne que les personnes les plus vulnérables, domiciliées dans des établissements pour personnes âgées dépendantes. Ce n’est pas du tout le cas de Brigitte Macron. En bénéficiant du vaccin, elle pourrait être alors accusée d’avoir obtenu un passe-droit… Une initiative qui provoquerait de nouvelles critiques à l’encontre du chef de l’Etat.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet