Les coups de coeur de la rédaction Beauté en février

Les coups de coeur d’Aurélie Sogny : Cheffe de rubrique Beauté marieclaire.fr

Le baume gourmand : 101 ointment de Lanolips

Ces derniers temps, aucun soin n’arrivait à soigner mes lèvres desséchées par le froid et l’humidité. Jusqu’au multi-baume 101 Ointment de Lanolips.

Il est formulé à base de lanoline, un ingrédient totalement naturel issu de la laine des moutons (on vous l’accorde, ce n’est pas très ragoûtant), récupéré après la tonte. La lanoline de Lanolips est “sur-spécialisée”, dixit la marque. Cela signifie qu’elle est trois fois plus pure que celle de qualité médicale et préparée grâce à un processus breveté.

Le tube est assez compact pour pouvoir le glisser facilement dans son sac ou ses poches, et son embout biseauté permet de l’appliquer facilement sur les lèvres. J’aime aussi son petit côté régressif avec ses différents goûts fruités : coco, pêche, citron, pomme, fraise.

Je l’applique le soir façon cataplasme sur les lèvres et le matin je retire l’excédent avec un mouchoir pour éliminer au passage quelques peaux mortes. Après seulement quelques applications, elles sont beaucoup plus douces et lisses. 

Autre bon point : on peut l’utiliser sur à peu près toutes les zones du corps sujettes à la sécheresse, mais aussi sur les pointes de cheveux. 

Le soin des peaux en feu : Masque riche nettoyant apaisant CBD de The Body Shop

Je dégaine ce masque dès que je veux nettoyer ma peau en profondeur, sans pour autant l’agresser. Vegan, il contient aussi 99% d’ingrédients naturels dont de l’huile d’olive, de l’argile blanche, un mélange de dérivés naturels de CBD, d’huile de graine de chanvre et de squalane d’origine végétale.

Sa texture gel fond sur la peau et s’applique très rapidement. On patiente quelques minutes avant de rincer à l’eau et d’apprécier au passage la transformation du gel en un lait tout doux. La peau est propre, apaisée et bien hydratée. Un soin parfait pour les peaux en souffrance après un port prolongé du masque. 

Les coups de coeur de Nolwenn Du Laz, rédactrice en chef adjointe Beauté magazine

Le fond de teint iconique en version nomade : Fond de teint Luminous Silk de Armani (en exclusivité chez Sephora)

On ne présente plus ce fond de teint génial, doux comme la soie, qui a révolutionné le genre en unifiant et en corrigeant en finesse, sans jamais masquer ni plomber, et en restant “frais” toute la journée. Riche idée, cet emblème du glow se décline dans un format plus petit.

J’y vois deux avantages majeurs : pouvoir l’emporter partout pour une retouche express quand on enlève son masque mais aussi changer de teinte pour un ton un peu plus doré aux premiers beaux jours sans culpabiliser de n’avoir pas fini son grand flacon. La joie !

L’huile 100 % pure booster de soin : Huile de jour Beessential Oils de Apivita

C’est la nouvelle pépite d’une marque grecque ultra naturelle qui se passionne pour les ingrédients de la ruche. Riche mais léger, ce mélange d’huiles végétales et de squalane couleur miel hydrate en profondeur tout en pénétrant rapidement.

La propolis joue son rôle d’antioxydant et d’anti-microbien et les huiles essentielles d’agrumes réveillent l’éclat du teint. Trois gouttes massées rapidement sur la peau avant d’appliquer sa crème préférée permettent au soin de mieux pénétrer et de ne pas s’évaporer. La peau est bien hydratée, mieux protégée et comme repulpée.

La poudre de soleil culte en version clean : Terracotta Originale de Guerlain

Elle ne sort que début mars mais j’ai eu la chance de la tester en avant-première et je ne résiste pas à partager la grande nouvelle. Cette terre de soleil magicienne, qui reproduit en 3 coups de pinceau la mine hâlée radieuse de 4 jours de vacances à Marrakech, a été reformulée pour le meilleur.

Elle est maintenant constituée à 96 % d’ingrédients d’origine naturelle mais reste aussi fine, insoupçonnable et fusionnelle avec la peau. Une prouesse.

Les coups de coeur d’Aurélie Lambillon, Rédactrice en chef Beauté magazine

Le baume à tout faire : Cicalisse Baume d’Embryolisse

J’utilise ce baume multifonctions sur toutes les zones qui ont besoin d’un soin musclé allant au delà de la simple dose d’hydratation. Non parfumé, pas gras mais suffisamment onctueux pour fondre rapidement sur l’épiderme dès l’application, il est doté d’une composition riche en ingrédients réparateurs et protecteurs (acide acéxamique, glycérine, beurres de prune et de karité, squalane, cire d’abeille).

J’en tartine mes talons le matin et/ou le soir après la douche pour limiter l’apparition des callosités, et mes coudes une fois par semaine pour les garder souples et doux. Je le pose en cataplasme dans la soirée (le temps d’un épisode d’une série sur Netflix) pour nourrir et renforcer la peau de mes mains et de mes doigts, continuellement agressée par le gel hydro-alcoolique, les variations climatiques, l’eau, le sport en extérieur.

Le nettoyant très doux : L’Infusion Florale de Laboté

Les experts ne cessent de le répéter : pour ne pas altérer la fonction barrière des épidermes un peu fragiles, il est préférable de nettoyer sa peau avec une composition pas trop agressive le matin. C’est le soir que l’on choisit une formule agissant plus en profondeur pour bien éliminer maquillage et polluants accumulés sur le visage pendant la journée.

Pour répondre à ces deux problématiques avec un seul et même soin, Lucile Battail, fondatrice de la marque de soins sur mesure Laboté, m’a fait découvrir cette huile très douce qui démaquille et nettoie sans décaper.

Le plus ? Un diagnostic de peau permet de l’adapter à des besoins spécifiques, avec du bleuet pour apaiser, de l’hibiscus pour régénérer, du thé vert pour purifier, etc…

Le shampoing embellisseur : Eco Therapy Revive de Maria Nila

La marque suédoise Maria Nila dispose désormais d’une gamme de soins certifiés Ecocert. La démarche de créer des nouveautés qui vont dans le sens d’une beauté durable et respectueuse de l’environnement me plait forcément. Reste ensuite le test de satisfaction, plaisir à l’utilisation et efficacité du produit, les deux n’étant pas toujours au rendez-vous dans le domaine des capillaires.

Ici, je n’ai eu que des bonnes surprises grâce à la formule inédite de ce shampoing micellaire qui capture les excès de sébum et les résidus de produits coiffants, puis hydrate et ravive la fibre avec de l’aloe vera et des protéines végétales.

à lui tout seul, il agit déjà comme un mini soin qui réveille l’éclat de mes longueurs. Couplé avec le conditioner et/ou le masque si je vois que ma chevelure a besoin d’un traitement plus profond, il lui assure la brillance et la douceur dont elle a toujours besoin.

Source: Lire L’Article Complet