Un ancien candidat de The Voice accusé d'agressions sexuelles : Le récit effroyable d'une victime présumée

Spleen, l’ancien talent de Mika, en 2014 a été accusé de violences sexuelles par plusieurs femmes…

Le programme The Voice a fait naître de nombreuses carrières Amir, Claudio Capéo, Louane, Slimane, vainqueur de la cinquième saison, ou encore Kendji Girac qui a remporté la troisième saison en 2014. Au cours de cette saison, un candidat avait fait sensation. Son nom ? Spleen ! Ce dernier avait surpris les coachs avec une reprise à sa façon de Toxic de Britney Spears mais qui avait convaincu Mika notamment. Depuis sa participation au télé-crochet, l’artiste s’est fait discret. Mais cette semaine, il a fait parler de lui… Ce n’est pas pour la sortie d’un disque mais pour des accusations d’agressions sexuelles. Nos confrères de NEON ont indiqué qu’une plainte pour viol a été déposée au début du mois de novembre. Tout s’est déroulé en 2016. Margot, alors âgée de 22 ans a été contactée par Spleen sur Facebook. La jeune femme accepte de le rencontrer pour faire des photos dans un café.

Un récit glaçant !

Le rendez-vous se transforme rapidement en cauchemar lorsque l’ex-talent de The Voice l’amène jusqu’à son domicile. “Il m’a dit avoir oublié du matériel dans son studio et m’a demandé d’entrer. J’étais déjà déstabilisée, et en voyant mon hésitation, il s’est moqué de moi avec une phrase du genre : “Ben t’as peur de quoi ?” Et je suis entrée…”

Les questions se succèdent, le “tête-à-tête” s’éternise et le pire est à venir. “Ça a bien duré quatre heures. J’étais complètement déboussolée. J’ai demandé à partir, il m’a dit que je pourrais après la dernière étape des photos. Puis il (…) a tenté de m’embrasser. J’étais scotchée au sol, je ne pouvais même pas bouger les pieds, je mettais juste le buste en arrière en faisant ‘non’ de la tête. Il a recommencé cinq fois, six fois, avec des regards méprisants (…) J’ai fini par le laisser faire, mais sans être active (…) Je pensais que ça le convaincrait de me laisser partir. Mais non. J’ai fini par me retrouver poitrine nue devant la porte d’entrée à vouloir sortir. Il m’a bloquée et s’est mis devant la porte en disant : ‘Descends juste en bas, je vais te faire écouter un morceau sur lequel j’ai travaillé et après, je te laisse partir, promis’. Son appartement était un souplex. Je suis descendue et son lit était tout de suite sur la droite. Puis il m’a amenée dans une autre pièce où le sol était jonché de photos de femmes nues ayant des rapports sexuels avec lui ou seules. Dans mon esprit, j’ai compris que c’était foutu”.

Elle poursuit en disant : “Je me suis retournée vers l’escalier et il était placé devant avec un sourire goguenard genre : ‘Cocotte, tu ne partiras pas’. Le mec est mégabaraque. Je n’avais pas envie de rivaliser avec lui. Il s’est approché et m’a poussée sur le lit. J’ai fait ‘non’ de la tête, j’ai dit ‘non’, et il m’a poussée…” Une agression qui a été filmé puisqu’il lui aurait par la suite envoyé la vidéo quelques jours plus tard.

Deux plaintes ont été déposées contre Spleen en octobre 2018 par la même personne, pour agression sexuelle, puis pour harcèlement sexuel et captation d’images impudiques et qu’une autre plainte pour viol a été déposée 6 novembre 2020 par Margot. Et le magazine NEON a recueilli plus de 20 témoignages de jeunes femmes qui affirment “avoir été violées ou avoir subi une tentative de viol”…

Contacté par le média, par le biais de ses avocats, Spleen a démenti toutes ces allégations. 

À voir également : L’étrange message de Pascal Obispo après avoir quitté The Voice !

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet