Top Chef 2020 : Justine éliminée et un changement d’équipe

Mercredi 25 mars 2020, M6 a diffusé un nouvel épisode de “Top Chef 2020”. Une soirée marquée par l’élimination de la pétillante Justine. Philippe Etchebest a également vu l’un de ses poulains partir… mais simplement de son équipe.

Nouvelle semaine de confinement en France et, heureusement, des émissions comme Top Chef 2020 sont toujours à l’antenne pour divertir le public. Après l’élimination de Pauline, les candidats toujours en compétition ont tout donné afin de représenter au mieux leur brigade pour rendre fiers Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Michel Sarran et Paul Pairet et éviter d’être évincés. Résumé de la soirée !

Des desserts sans sucre

Pour la première épreuve, les candidats devaient séduire le grand chef du palace étoilé George V Michaël Bartocetti. Sa spécialité ? Proposer des desserts innovants sans sucres ajoutés. Un défi que devaient relever les participants s’ils souhaitaient poursuivre la compétition. Le chef allait éliminer d’office une assiette sur le visuel, la pression était donc au rendez-vous.

Brigade de Paul Pairet

Justine était associée à Adrien. Le duo a proposé une carotte coco colada, une version carotte de la piña colada. Pour ce faire, ils ont proposé une assiette architecturale avec de la pâte filo, un siphon de coco-gingembre-rhum, de la gelée et de la tuile de coco, puis une carotte glacée au jus d’orange. Leur idée a séduit Paul Pairet, de quoi les motiver encore plus. Il les a tout de même alertés sur le dressage qui paraissait compliqué. Il fallait que leur plat ait le look coco (okay, on sort !).

Le talentueux et moderne Mory était seul. Il a préparé une banane flambée composée d’un marbré de banane, du sirop banane-rhum-vanille-citron, d’un condiment de banane brûlée et des chips de banane. “Attention, parce que c’est des goûts attendus“, l’a alerté son chef de brigade. Il a donc ajouté de la stévia.

Brigade d’Hélène Darroze

Mallory était associé à David. Ils ont préparé une tarte aux pommes en forme de rosier avec des pommes confites au cidre, des épices, un feuilletage et une crème fouettée au sarrasin. Une idée élégante et visuelle selon leur chef. Très perfectionnistes tous les deux, les candidats ont travaillé sans accroc.

Brigade de Philippe Etchebest

La star de Cauchemar en cuisine a décidé de mettre Diego et Martin ensemble. Ils ont concocté un dessert à base de courge. Les candidats souhaitaient miser sur une courge au beurre de café, du jus de courge et de la crème de café, du pruneau, des tuiles de pomélo et un granola et panna cotta à la menthe. “Ça va faire beaucoup de mélanges, faites attention”, a lancé Philippe Etchebest. Si Martin voulait directement opérer des changements après cette mise en garde, Diego était plus réticent. Mais, après avoir digéré la remarque, il a accepté d’oublier la panna cotta, qui était son idée. Ils ont misé sur un dressage contemporain et élégant.

Le gagnant d’Objectif Top Chef Gratien était seul et un peu paniqué, car la pâtisserie n’était pas son fort. Mais il a voulu faire ses preuves en misant sur la carte du végétal et de l’originalité. Il a fait une gelée de pomme-céleri, des pommes aux épices, de la compote et de la chantilly à la coriandre. Une idée intelligente et gourmande selon son chef. Petit problème : le comptable de 29 ans a pris du cerfeuil au lieu de la coriandre. De quoi le déstabiliser.

Brigade de Michel Sarran

Le chef faisait confiance à Nastasia, sa dernière candidate en compétition, pour se démarquer des autres. La jeune maman a misé sur une panna cotta, des pétales de carottes cuites dans du jus de mangue et de pamplemousse, puis un crumble d’abricots secs.

Après avoir découvert toutes les assiettes, Michaël Bartocetti a pris la décision de ne pas déguster l’assiette de Gratien. “Je trouve que les pommes manquent un peu de glaçage et de matière. Il manque peut-être cette technique visuelle qui aurait fait pencher la balance différemment“, s’est-il justifié. Après avoir goûté celles des autres, il a annoncé qu‘il avait préféré celle de David et Mallory (son coup de coeur) et celle de Diego et Martin. Les deux binômes étaient donc qualifiés pour la semaine prochaine.

De la viande dans les assiettes

Pour la deuxième épreuve, les candidats ont eu la chance de cuisiner pour le chef-éleveur étoilé Christophe Hay. Ils devaient préparer des plats avec une viande d’exception qu’il produisait. En une heure et demie, ils avaient pour objectif de sortir deux assiettes : une version crue et une version cuite, avec un lien entre les deux recettes.

Brigade de Philippe Etchebest

Pour son assiette cuite, Gratien a préparé un faux-filet rôti, du jus de boeuf aux huîtres et des carottes en purée et rôties en garniture. Pour son assiette crue, il est parti sur des makis de boeuf farcis au tartare boeuf-huître-cacahuètes et ciboulette, avec des condiments vinaigrette-huître. “C’est bien, ça me plaît“, a lancé Philippe Etchebest. Son poulain était très à l’aise et plus motivé que jamais.

Brigade de Paul Pairet

Pour son assiette cuite, Adrien avait prévu un faux-filet rôti laqué au miel et soja, des girolles, des oignons et des poireaux. Pour son assiette crue, il a réalisé un shabu-shabu de girolles et de feuilles, du boeuf agrémenté de fleurs d’ail et de graines de fenouil. Pour ce deuxième plat, il voulait faire honneur à sa compagne qui est franco-japonaise.

De son côté, Justine avait prévu pour son assiette crue des lamelles de boeuf poêlées et de la farce de légumes au pesto. Pour son assiette cuite, elle avait concocté du faux-filet rôti à l’ail et sauge, avec en garniture des légumes et pesto. “Je trouve ça un peu léger“, a regretté Paul Pairet qui lui a demandé de travailler ses cuissons.

Enfin, Mory avait cuisiné pour la version crue des tranches de boeuf fumées avec des échalotes confites et de la purée aillée. Pour la version cuite, il a misé sur un faux-filet rôti, de la purée de persil et des pommes de terre farcies à l’ail. Des associations assez simples selon son chef. Mais il espérait se démarquer avec sa technique. Il en a malheureusement fait trop et était donc “juste en timing“. “C’est l’une des premières épreuves que j’ai subies“, a-t-il regretté.

Brigade de Michel Sarran

Nastasia adore travailler le boeuf, elle était donc confiante. Elle souhaitait mettre l’Asie à l’honneur pour la version crue en préparant un shabu-shabu de légumes et de boeuf. Pour la version cuite, elle a préparé un faux-filet mariné à la sauce teriyaki, avec des condiments de légumes.

Au terme de sa dégustation, Christophe Hay a qualifié trois assiettes. Celles de Nastasia, Gratien et Adrien. Justine et Mory sont donc allés en dernière chance. Afin de rééquilibrer les brigades, Philippe Etchebest a dû faire un choix. Philippe Etchebest a préféré garder Gratien et Martin. Diego a donc intégré la brigade de Michel Sarran, qui ne comptait plus que Nastasia.

Une dernière chance redoutable

C’est une épreuve spéciale qui les attendait. Seul Paul Pairet allait les juger en une bouchée et les yeux bandés.

Mory a préparé des huîtres prises dans une gelée de concombre, avec de la mangue, une émulsion d’huître-concombre et une julienne de mangue-concombre.

Justine a cuisiné une huître avec de la farce et de la mousse au fromage, une écume d’eau d’huître et des tuiles aux algues.

Après délibération, c’est la pétillante Justine qui a été éliminée de la compétition.

Source: Lire L’Article Complet