The Mandalorian saison 3 : Gina Carano (Cara Dune) virée, elle balance sur Pedro Pascal et le harcèlement de Disney

Suite à son licenciement, Gina Carano sort de son silence et balance sur Pedro Pascal et Disney !

Le feuilleton continue ! Après avoir appris d’une façon plutôt violente son licenciement de la série The Mandalorian, l’actrice Gina Carano est sortie de son silence. Interviewée dans le podcast The Ben Shapiro Show, cette dernière bien décidée à ne pas s’excuser pour son comportement a lâché des bombes sur Disney. En effet, l’ex-interprète de Cara Dune n’a pas hésité à s’en prendre à la firme, arguant qu’elle n’était qu’une victime supplémentaire de la politique toxique de l’entreprise. Un environnement néfaste qu’elle compare à du harcèlement. “Ils étaient en permanence sur moi, ils m’ont surveillé comme des faucons” a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter : “J’étais prête à être virée à tout moment parce que j’ai vu cela arriver à tant de gens. J’ai vu les regards sur leurs visages. J’ai vu l’intimidation qui a lieu, et donc quand cela commence, ils pointent leurs armes sur vous et vous savez que ce n’est qu’une question de temps”.

Gina Carano alias Cara Dune dans The Mandalorian

Gina Carano continue ensuite en menaçant Lucasfilm du bout des lèvres : “Je ne suis pas la seule à avoir été victime d’intimidation de la part de cette entreprise, et je le sais si profondément. Je pourrais partager une histoire qui changerait les choses dans les médias, mais je ne peux pas parce que cela vendrait un ami et tout le monde a peur de perdre son emploi“. Bien décidée à ne pas se laisser faire, l’actrice est également revenue sur sa relation avec Pedro Pascal, estimant que les démocrates et les républicains “essayaient de les séparer pour leurs croyances individuelles“. “J’adore Pedro. Je sais qu’il a dit et fait des choses blessantes. Mais nous étions d’accord de ne pas l’être après avoir réalisé que nous étions différents sur le plan politique. Nous étions d’accord sur le fait que nous sommes avant tout des êtres humains. Et qu’il était mon ami”.

Dans ses propos, Gina Carano fait référence à un tweet posté en 2018 par Pedro Pascal. Dans ce dernier, l’acteur comparait les enfants sans papiers enfermés dans des cages aux États-Unis aux Juifs envoyés dans les camps de concentration. Un message qui n’a donné suite à aucune poursuite de la part de Disney. Ce qui pourrait donc être perçu comme un exemple de double standard comme l’a souligné l’intervieweur Ben Shapiro. Une polémique que Gina Carano se refuse pourtant à commenter, préférant apporter son soutien à l’acteur : “Je sais que nous avons tous les deux mal agi dans nos tweets. Nous ne sommes pas parfaits. Nous sommes des êtres humains. Mais ce n’est pas un mauvais être humain. C’est une personne douce”. Des déclarations qui risquent de ne pas plaire à la franchise, déjà réfractaire à l’idée de recaster Cara Dune pour la saison 3 de The Mandalorian.

Source: Lire L’Article Complet