Tape Face : L’artiste révélé dans "America’s Got Talent" débarque en France !

Depuis qu’il s’est hissé en finale de la version américaine d'”Incroyable Talent” en 2016, Tape Face a vu sa carrière prendre un bel élan : un spectacle à Las Vegas, une tournée mondiale… L’artiste néo-zélandais vient d’entamer une série de représentations à Paris.

L’avantage d’un spectacle muet ? Aucune barrière de la langue et un passeport pour une carrière internationale ! Le 6 novembre 2019, Tape Face a posé ses valises à Paris pour 52 représentations sur la scène du théâtre Bobino. L’occasion pour le public français de découvrir l’univers surprenant de Sam Wills, artiste néo-zélandais révélé dans l’émission America’s Got Talent en 2016.

J’ai commencé comme simple clown dans un cirque à l’âge de 12 ans. J’ai ensuite été formé aux arts circassiens dans une école chez moi en Nouvelle-Zélande avant de faire des spectacles de rue. Et puis en 2005, je me suis lancé ce défi : faire rire sans dire un seul mot“, a-t-il expliqué au Parisien en octobre dernier.

Mais pourquoi donc s’infliger un bout de scotch sur la bouche ? Pour empêcher cet incorrigible bavard de laisser échapper un mot. La coupe de cheveux à la Tokio Hotel, le maquillage façon Marilyn Manson et la marinière qui rappelle expressément Beetlejuice viennent compléter son look de scène. En plus de cette tournée mondiale, l’artiste possède sa propre résidence à Las Vegas avec un show appelé The House of Tape.

Tout en s’inspirant de l’univers de Tim Burton et Buster Keaton, Tape Face utilise des objets du quotidien en s’inspirant de la pop culture et des musiques des années 1980-1990. Selon ses propres dires, son spectacle a un “côté rustique et modeste” : “Tout ce dont j’ai besoin se trouve dans quelques boîtes, a-t-il affirmé à nos confrères. Il n’y a pas de grandes installations, rien de ce genre. C’est plus facile de faire marcher notre imagination dans ces conditions de jeu.” Sans un mot, Sam Wills fait jouer le public mais il l’assure, jamais rien d’embarrassant !

Tape Face au théâtre Bobino à Paris, du 6 novembre 2019 au 5 janvier 2020.

Source: Lire L’Article Complet