Star Trek : sans limites (C8) : Qui est le personnage préféré de J.J. Abrams ?

C8 propose ce soir, un voyages aux confins de la galaxie avec le troisième volet de la saga de science-fiction, relancée par J.J. Abrams en 2009, qui revient à l’esprit de la série originelle.

Des fans aux commandes

Après Star Trek en 2009, puis Star Trek : Into Darkness en 2013, J.J. Abrams, monopolisé par le tournage de Star Wars, passait les commandes à Justin Lin, l’un des réalisateurs de la saga Fast & Furious. À la différence de son prédécesseur, Lin est fan depuis l’enfance. “Nous regardions les rediffusions de la série en famille”, se souvient-il. La bonne idée est d’avoir aussi invité l’acteur Simon Pegg (Scotty, l’ingénieur de l’Enterprise) à participer au scénario. Lui aussi est un fin connaisseur de l’univers de Gene Roddenberry. “Avec Simon Pegg, le coscénariste, nous écrivions toute la journée et, le soir, nous regardions des épisodes pour repérer des détails, des personnages…”

À lire également

Star Trek Into Darkness (TFX) – Les secrets d’un blockbuster 4 étoiles

Vers l’infini et au-delà

Après les deux premiers volets, qui se déroulaient sur Terre, Kirk et son équipage repartent en mission d’exploration de cinq ans, cette fois stoppée net par un monstre belliqueux. Cette nouvelle aventure, plus classique, voire un rien rétro, contient néanmoins tout ce qu’il faut d’action et d’effets spéciaux, dont le spectaculaire crash de l’Enterprise.

L’esprit d’équipe

Cette grosse machine, aux 140 millions de dollars de recettes, fait la part belle aux héros. Leur amitié est au cœur du film, portée par des acteurs attachants : après avoir été un jeune Kirk tête brûlée, Chris Pine est désormais un capitaine plus réfléchi. Il a gardé assez de fougue pour bousculer son ami, le très cartésien M. Spock, joué Zachary Quinto.

À lire également

La Momie (TF1) Tom Cruise sous le charme de Sofia Boutella

Des aliens qui en jettent

Pas moins de 50 espèces bizarroïdes à l’affiche. La plus spectaculaire est Jaylah, la guerrière au visage strié de noir, incarnée par la Franco-Algérienne Sofia Boutella (La Momie). “Jaylah est mon personnage préféré, reconnaît J.J. Abrams, ici producteur. Elle est vive, douce, drôle et dure à cuire. Sofia a su l’incarner parfaitement.”

Star Trek : sans limites est diffusé ce lundi 25 novembre 21h15 sur C8.

Isabelle Magnier

Source: Lire L’Article Complet