Quel film pour fêter Halloween avec vos proches à la maison ?

  • Pas de bonbons au porte à porte cette année, mais pas question de rater la fête des citrouilles malgré tout.
  • “20 Minutes” vous propose une sélection de films disponibles le plus souvent sur supports physiques et sur les plateformes pour vous mettre dans l’ambiance.
  • Et quelques accessoires pour aller avec.

Prêt à célébrer les goules, fantômes et autres monstres d’Halloween ? Oui, bien sûr, même si la promenade dans les rues en quête de friandises risque d’être plutôt calme cette année.

20 Minutes vous propose quand même une sélection de films pour faire frissonner votre entourage sans quitter votre domicile. (Presque) tous sont accessibles à la fois en DVD en en streaming via quelques clics. Et vous pourrez même rejouer le film chez vous avec la poignée d’accessoires que nous conseillons. Alors attrapez vos bonbecs favoris et allons-y !

Si vous êtes entouré d’enfants de moins de 10 ans

Alors là, évidemment, il va falloir y aller doucement. Deux merveilleuses possibilités s’offrent à vous. L’Etrange Noël de M. Jack d’Henry Selick est le film idéal pour enchanter les plus jeunes avec des monstres chantants et dansants dans un univers créé par Tim Burton. La saga Hôtel Transylvanie de Genndy Tartakovsky est aussi une réussite dans le domaine du rire autour d’un vampire craquant et de ses potes.

Les accessoires
Pour L’étrange Noël de M. Jack : une citrouille à sculpter pour rendre hommage au héros. Pour Hôtel Transylvanie : des dentiers de vampire pour essayer de dire « blablabla » comme Dracula sans recracher ses fraises Tagada.

Vous fêtez Halloween avec des ados

Bienvenue à Zombieland et Retour à Zombieland de Ruben Fleischer sont faits pour vous. La chasse aux morts-vivants d’un groupe de joyeux drilles armés jusqu’aux dents est irrésistible et rythmée. Avec un Woody Harrelson irrésistible, Emma Stone dynamique et Bill Murray en prime ! Eclats de rire et frissons assurés. Côté animation, on ne saurait trop recommander Zombillénium d’Arthur de Pins et Alexis Ducors sur un parc d’attractions dirigé par une entité maléfique.

Les accessoires à prévoir : Pour les Zombieland : des pistolets à eau (les armes à feu sont interdites en France). Pour Zombillénium : de la barde à papa pour avoir l’impression d’être dans un parc d’attractions.

Vous êtes entre adultes

His House de Rémi Weeks (uniquement disponible sur Netflix à partir de ce vendredi) est une vraie bonne surprise. Des migrants soudanais y sont hantés par un sorcier et des souvenirs atroces de guerre civile. Le réalisateur oscille entre onirisme flippant et réalité encore plus terrifiante dans une atmosphère anxiogène. Funny Games de Michael Haneke est aussi un must du film d’horreur pour adultes. Que ce soit la version autrichienne de 1997 ou
américaine de 2007, les tueurs sadiques qui massacrent une famille donnent envie de s’enfermer à double tours chez soi.

Les accessoires
Pour His House : une poupée et un barbecue (pour invoquer les esprits sans mettre le feu à la baraque). Pour Funny Games : un club de golf, des gants blanc et des œufs (vous comprendrez pourquoi en voyant le film et vous serez soulagé de ne pas avoir le droit de rendre visite à vos voisins).

Vous êtes avec l’être aimé

Les Révoltés de l’an 2000 de Narcizo Ibanez Serrador va bien vous amuser pour peu que vous ayez le sens de l’humour noir. Un couple tente d’y échapper à des enfants assassins dans une île gorgée de soleil et vous regarderez les pinatas différemment après avoir vu ce classique de l’horreur espagnol. L’Abominable Dr Phibes de Robert Fuest est romantique à souhait, si l’on considère comme romantique de voir Vincent Price s’inspirer des sept plaies d’Egypte afin de venger sa femme. C’est totalement barré et incroyablement british.

Les accessoires

Pour Les Révoltés de l’an 2000 : un mannequin grandeur nature (à moins que vous ne préfériez utiliser votre conjoint (e) mais on ne le recommande pas), une corde et un bâton. Pour L’Abominable Dr Phibes : un violon (blanc de préférence sinon une batterie de cuisine fera aussi de la musique).

Vous êtes seul (e)

A Ghost Story de David Lowery ne fait pas vraiment peur mais il partage la solitude et les angoisses d’un spectre esseulé ce qui est parfaitement flippant en ces temps troublés. Casey Affleck émeut même sous le drap de ce fantôme dont l’errance désespérée emplit le cœur de poésie et de ténèbres. Invisible Man de Leigh Whannell est aussi une bonne idée pour avoir l’impression de partager l’aventure d’Elisabeth Moss en femme persécutée par son ex qu’elle ne peut pas voir (évidemment, il est invisible !). Après ce film, vous vous sentirez heureux de ne pas être (mal) accompagné(e) !

Les accessoires
Pour A Ghost Story : un drap blanc ou à fleurs avec des trous pour les yeux (comme ça… vous pourrez vous hanter vous-même : pratique). Pour Invisible Man : pas besoin d’accessoires puisqu’on ne peut pas le voir. Contentez-vous de l’apostropher à haute voix (mais pas trop fort tout de même sinon gare aux hommes en blanc).

Vous êtes en « coloc »

Entre amis, c’est interdit ! Mais pas en coloc… Evil Dead de Sam Raimi voit tourner les vacances d’un groupe de potes en pur cauchemar. Ces crétins ont lu le Livre des morts et ne parviennent pas à se débarrasser des créatures agressives et crampons qu’ils ont réveillées. Halloween sous quelque version que ce soit est bien évidemment de circonstances même si on a un faible pour celle de
John Carpenter. Voir des gens se faire massacrer par l’imperturbable
Michael Myers est toujours festif.

Les accessoires

Pour Evil Dead : le Livre des morts (commandez-le en « click & collect » pour soutenir le petit commerce). Bon ok, ce livre n’existe pas. Dommage. Pour Halloween : un masque et ça vous en avez, même si vous n’êtes pas un tueur psychopathe armé d’une feuille de boucher.

Source: Lire L’Article Complet