Oscars : une statuette pour le récit de "Colette", ancienne résistante

And the Oscar goes to…“… Anthony Giacchino et Alice Doyard ont reçu, dans la nuit du dimanche 25 avril au lundi 26 avril, la statuette du meilleur court-métrage documentaire pour Colette. Le film narre le récit de Colette Marin-Catherine, qui revient sur les traces de son frère Jean-Pierre Catherine, mort à dix-neuf ans dans un camp de concentration. Colette a aujourd’hui 93 ans, et vit à Caen (Calvados). Dans le documentaire éponyme, elle est accompagnée d’une étudiante. On va le faire, ma petite fille ! On est là pour ça“, y déclare l’ancienne résistante, non sans émotion.

“Je suis dépassée par l’horreur

Jean-Pierre Catherine était lui aussi résistant. Mon frère est mort par terre, ils n’avaient pas de lits ou de couvertures. (…) J’ai vu partir mon frère, je suis dépassée par l’horreur. Tu te rends compte que Jean-Pierre a fini là-dedans ?“, dit-elle dans une séquence du documentaire, où elles visitent une ancienne chambre à gaz.

Une récompense française inattendue, qui rend hommage à la mémoire des résistants et résistantes. Colette Marin-Catherine n’a pas pu se rendre à Los Angeles (Etats-Unis) pour récupérer sa récompense, récupérée par sa productrice Alice Doyard. C’est un hommage aux femmes partout dans le monde, quel que soit leur âge (…) des femmes qui luttent pour la justice. Vive la France“, a-t-elle déclarée, statuette en mains. Après plusieurs années de polémiques sur le manque de diversité et de représentation, la 93è cérémonie des Oscars a mis l’accent sur les femmes, la diversité et le parcours des artistes nommés.

Source: Lire L’Article Complet