Nomadland avec Frances McDormand : c'est quoi ce film qui rafle les prix en festival ?

“Nomadland” est détenteur du Lion d’or du Festival de Venise et du People’s Choice Award du Festival de Toronto. Mais quel est ce film qui contente la critique comme le public ?

Après avoir tout perdu pendant la Grande Récession, une sexagénaire se lance dans un voyage à travers l’Ouest américain, vivant comme un nomade des temps modernes.

Il sortira le 30 décembre 2020 dans les salles, fort de son Lion d’or du Festival de Venise et du People’s Choice Award du Festival de Toronto. Traditionnellement, ce dernier prix se traduit souvent par un Oscar du Meilleur film quelques mois plus tard.

Qui est derrière ?

La réalisatrice Chloé Zhao réalise avec Nomadland son troisième long métrage. Habituée des récits intimistes de l’Amérique rurale, elle reste dans la même veine pour Nomadland, porté par l’actrice Frances McDormand. Zhao a déjà mis en scène Les Chansons que mes frères m’ont apprises (sur la vie des Amérindiens en réserve) et The Rider (sur une star du rodéo grièvement blessée). Elle s’attaque cette fois à la population nomade des États-Unis.

Comme dans ses précédents films, Chloé Zhao a majoritairement fait appel à des comédiens non professionnels. Nomadland traite de la précarisation des Américains, qu’il s’agisse de vétérans du Vietnam en trouble de stress post-traumatique, d’adeptes d’aventures alternatives ou de paumés et des généreuses personnes qui acceptent de ne pas les laisser pour compte. L’histoire est tirée du livre de la journaliste Jessica Bruder, qui a suivi le voyage de seniors devenus précaires partant en quête de petits boulots à bord de mini-vans.

Frances McDormand s’est investie dans la vie nomade, allant jusqu’à réellement effectuer les petits boulots de son personnage. Elle a ainsi vraiment réalisé des paquetages Amazon ou récolté des betteraves. Pendant une partie du tournage, elle a même vécu et dormi dans le van de son personnage, dans lequel elle avait réellement placé des objets personnels. Elle est finalement revenue sur sa décision, en se rendant compte qu'”à 61 ans”, elle préférait “jouer la fatigue que d’être fatiguée !”

Chloé Zhao a déjà tourné son quatrième long métrage, The Eternals, l’une des prochaines productions des studios Marvel.

Le teaser de “Nomadland” :

  • Ricky Martin a envie de jouer plus au cinéma

    Cover Video


  • Ricky Martin a envie de jouer plus au cinéma
    Ricky Martin espère que sa nomination aux Emmy Awards pour sa performance dans «The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story» où il incarnait Antonio D’Amico, le compagnon du créateur italien va lui permettre d’obtenir plus de rôles à l’avenir


    Cover Video


Source: Lire L’Article Complet