À Lyon, des jeunes de quartiers défavorisés réalisent des courts métrages pour le concours "Filme l'avenir"

Patrick Mbazoa-Andela vient d’avoir son bac et se destine à des études en art. Grâce à l’initiative “Filme l’avenir”, il fait ses premiers pas dans le cinéma. Réalisateur d’un jour, peut-être en fera-t-il son métier…

Un projet parrainé par Jamel Debbouze

Proposé par l’association “Les amis du Comedy Club”, présidée par Jamel Debbouze, le projet propose aux jeunes de réaliser un court métrage de 90 secondes chrono sur le thème de la solidarité et de l’espoir. Des ateliers sont proposés à travers toute la France pour accompagner les jeunes issus de quartiers défavorisés dans cette entreprise, en leur proposant un accompagnement et du matériel professionnels.

Les meilleurs films seront partagés sur France tv slash. L’objectif : donner à tous l’occasion de prendre la parole, et pourquoi pas susciter des vocations. Avec son phrasé si particulier qui a fait sa marque de fabrique, Jamel Debbouze résume le tout dans la vidéo de présentation du concours : “Tu fais un film de 90 secondes, s’il est bien, France tv slash, et si tu sais pas comment faire, assiste à nos ateliers “Filme l’avenir” à travers toute la France”.

Un projet qui prend tout son sens quand on connaît le parcours de l’acteur, révélé par des chroniques à la radio puis des sketchs et des séries humoristiques comme H avec Éric et Ramzy. Originaire de Trappes, Jamel Debbouze a toujours eu à cœur de révéler les talents, notamment à travers son émission “Jamel Comedy Club”, scène ouverte où l’on vient s’essayer au stand up pendant cinq minutes, sans pression.

Une formation accélérée

À Lyon, quinze jeunes participent à un atelier de “Filme l’avenir”. En deux jours, ils apprennent l’écriture, à construire un scénario et à jouer. Caméra à la main et sourire aux lèvres , Patrick glisse : “C’est une réelle opportunité pour moi, déjà de commencer, et d’être avec des professionnels. Très souvent on agit en autodidactes à la maison, on fait tout tout seul, mais là être encadré par des professionnels, c’est un plus”.

Sur le plateau de tournage, les jeunes s’affairent sous le regard bienveillant de l’équipe encadrante, qui donne des instructions : “Pour cette fois on va voir comment rend le son. Il faut qu’on y arrive sans musique”, lance une professionnelle. “L’idée c’est d’aller chercher la sincérité, qu’ils essaient de jouer avec ce qu’ils sont, avec leurs émotions, en se servant des choses de leur vie, des joies ou des drames. Pour vraiment qu’ils essaient d’interpréter une partition unique tirée de leur propre expérience”, détaille l’acteur réalisateur Steve Achiepo.

Le concours est ouvert jusqu’au 30 septembre. Pour participer, il suffit d’avoir entre 15 et 35 ans et de suivre les instructions disponibles sur le site du concours. Les films gagnants de l’année dernière sont disponibles sur France tv slash.

Source: Lire L’Article Complet