La Casa de Papel partie 5 : Ce fan en colère veut la défaite du Professeur et de sa team, voilà pourquoi

Ce fan de La Casa de Papel est catégorique : El Profesor et sa team doivent mourir ! 

Le Professeur et sa bande de braqueurs vont-ils réussir à vaincre à la police espagnole dans l’ultime saison ? C’est la question que tous les fans de la série ibérique se posent après la diffusion en avril dernier de la saison 4 de La Casa de Papel sur Netflix. Une avant-dernière partie ponctuée par un énorme cliffhanger qui montre Alicia reprendre l’ascendant sur El Profesor, une arme posée sur sa tempe. Un twist inattendu et choquant qui n’a pas manqué de semer le doute et la confusion dans l’esprit des sérivores. Et pour cause, ces derniers n’ont qu’une hâte désormais, pouvoir visionner l’ultime saison pour connaître le dénouement final réservé par Alex Pina, le showrunner, aux braqueurs au grand cœur.

Tous, sauf un internaute prénommé Razzmatazz qui a expliqué sur Reddit sa colère et son mécontentent face à l’injuste popularité de la team du Professeur. En effet, d’après lui ces derniers sont tous “de mauvaises personnes” qui n’ont rien d’héroïque et ont “fait subir d’innombrables dommages collatéraux à de pauvres otages” qui n’avaient rien demandé. Comme il le souligne ensuite : “Les otages (dont beaucoup étaient des jeunes) lors du premier braquage ont probablement tous le syndrome de stress post-traumatique. Ils utilisent des otages pour le travail comme des esclaves. Maintenant, ils forcent les otages à rester assis pendant des heures sous la menace d’une arme sans parler. Ils ont tiré sur des otages et ont créé des fusillades devant eux. Ils utilisent même des otages comme boucliers humains”.

Mais ce n’est pas tout ! L’internaute s’étonne également que les personnages principaux deviennent : “de plus en plus amoraux à mesure que le spectacle continue”. Pour lui, la preuve ultime concerne Nairobi : “qui était au courant du viol d’Ariadna par Berlin et a simplement utilisé cette agression sexuelle comme argument pour le battre” plutôt que de venir en aide à la jeune femme. “Nous n’avons d’ailleurs jamais su si Ariadna avait survécu à cette fusillade dans laquelle elle a été forcée de se sacrifier”. Pour finir, l’internaute s’en prend ensuite au Professeur : un égoïste de première qui rationalise son besoin d’attention comme une sorte de quête de ‘lutte contre le pouvoir’. À ce titre, les braqueurs et Sergio devraient donc mourir à la fin de la partie 5 de La Casa de Papel, dont le tournage est presque terminé ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source: Lire L’Article Complet