"Faut mettre le masque par contre !" Léa Salamé intervient en pleine interview face à une invitée visiblement très à l'aise ! (VIDEO)

Léa Salamé recevait ce mercredi 2 juin ses consoeurs Ariane Chemin et Marie-France Etchegoin pour la présentation de leur dernier livre consacré à Didier Raoult.

Ca va mieux, mais ça n’est pas encore le moment de se relâcher ! La journaliste Léa Salamé recevait ce mercredi 2 juin dans la matinale de France Inter ses consoeurs Ariane Chemin et Marie-France Etchegoin, venues faire la promotion de leur dernier livre, Raoult. Une folie française, qui paraîtra ce jeudi 3 juin chez Gallimard. Si la passion autour du très controversé professeur marseillais est un peu retombée depuis quelques mois, c’est un tout autre sujet qui a semblé préoccuper Léa Salamé au tout début de l’interview… “On ne parle plus beaucoup du professeur Raoult, alors qu’il est presque sorti du débat public, vous voulez rallumer la flamme ? Rallumer la folie Raoult ? Ariane, faut mettre le masque, par contre ! Faut pas l’enlever !”, lance Léa Salamé à Ariane Chemin, visiblement très à l’aise dans le studio.

  • Que devient Bénédicte Delmas ?

    Télé Loisirs

  • Le sport en questions : pourquoi les joueurs de tennis crient-ils ?

    Télé Loisirs

  • "Faut mettre le masque !" En direct, Léa Salamé fait la loi dans les studios de France Inter !

    Télé Loisirs

  • Le trailer de Redemption, spin-off de Blacklist

    Télé Loisirs

  • Villa Caprice : bande-annonce

    Télé Loisirs

  • TPMP : Djibril Cissé défend les Bleus après la polémique sur leur prime pour l'Euro

    Télé Loisirs

  • Le Meilleur pâtissier, les professionnels : Amandine craque et accable Mickaël

    Télé Loisirs

  • TPMP : le porte-parole d'Enedis affirme que le compteur Linky n'est pas payant

    Télé Loisirs

  • Dubaï – Monfils : "Je n'ai jamais battu Novak"

    Télé Loisirs

  • The Voice : Florent Pagny évoque son avenir en tant que coach

    Télé Loisirs

  • Dirty John débarque sur TF1

    Télé Loisirs

  • Kin : le commencement – 26 juillet

    Télé Loisirs

  • Judith Magre fait d'émouvantes confidences sur la vieillesse

    Télé Loisirs

  • Papy fait de la résistance – 1er juin

    Télé Loisirs

  • Amaury Vassili chante la bande originale de sa vie

    Télé Loisirs


  • Que devient Bénédicte Delmas ?
    Que devient Bénédicte Delmas ?


    Télé Loisirs


  • Le sport en questions : pourquoi les joueurs de tennis crient-ils ?
    Le sport en questions : pourquoi les joueurs de tennis crient-ils ?


    Télé Loisirs


  • "Faut mettre le masque !" En direct, Léa Salamé fait la loi dans les studios de France Inter !
    "Faut mettre le masque !" En direct, Léa Salamé fait la loi dans les studios de France Inter !


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

La rencontre entre Emmanuel Macron et Didier Raoult s’est” très très mal passée”

Aussitôt demandé, aussitôt fait ! Ariane Chemin s’exécute, l’interview peut commencer. D’ailleurs, elle apprend aux auditeurs que non, il ne s’agit pas de rallumer la flamme, mais qu’il s’agit plutôt d’un “retour sur un moment assez unique qu’à vécu la France, la rencontre entre un pays un peu désorienté qui se cherchait un sauveur et un homme qui se disait providentiel, qui pensait qu’il allait sauver le monde.” Les deux journalistes évoquent par exemple dans leur livre la rencontre “qui s’est très très mal passée” entre Emmanuel Macron et le professeur Didier Raoult dans son bureau, réunion qui avait fait les gros titres, mais durant laquelle le professeur avait “humilié” Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique mis en place par le président.

“Chez Flamma… Chez Gallimard ! Ah ben ça commence bien !”

Quelques secondes plus tôt, c’était Léa Salamé qui se prenait les pieds dans le tapis, en présentant l’ouvrage. “Ça donne ce livre chez Grasset”, affirmait la complice de Nicolas Demorand, avant de se faire reprendre par Ariane Chemin : “chez Flamma… Chez Gallimard ! Ah ben ça commence bien !”. Un micmac généralisé, à force de multiplier les livres, et les invités, plus personne ne semble s’y retrouver, même l’autrice de l’enquête ! Finalement, après un petit moment où elle restera stupéfiée, Léa Salamé pourra donner la bonne référence. “Pardon à Gallimard…”, s’excuse-t-elle dans la foulée.

Source: Lire L’Article Complet