Cyril Hanouna assure que l’arrêt de la quotidienne Balance ton post “n’est pas un problème d’audience” (VIDEO)

Cette semaine, “Balance ton post” repasse en hebdomadaire à 21h20 le jeudi soir sur C8 à la demande des téléspectateurs, d’après Cyril Hanouna.

En pleine réunion de production en fin de matinée ce mercredi 9 septembre, Cyril Hanouna a souhaité réagir à l’arrêt de la quotidienne de son talk show sociétal Balance ton post. Dès aujourd’hui, l’émission de débats laisse sa place à des rediffusions d’Inspecteur Barnaby et retrouvera son rythme hebdomadaire le jeudi et sera à l’antenne dès 21h20, en première partie de soirée, donc, contrairement à l’horaire de deuxième partie de soirée adopté la saison précédente.

À lire également

“Il a eu ce qu’il méritait” : Eric Naulleau réagit à l’arrestation musclée du rappeur Ademo dans Balance ton post (C8) (VIDEO)

Sur Instagram, Cyril Hanouna a souhaité rassurer ses téléspectateurs en vidéo : “Salut les chéris ! (…) Bon vous l’avez vu, BTP va repasse au jeudi soir. C’est vous qui me l’avez demandé. (…) On kiffait le mettre en quotidienne, mais on s’est rendu compte que vous aviez raison. En fait, c’est même pas une question d’audience, c’est surtout – je vous jure que c’est vrai – on n’a pas le temps. On fait que courir“. Quelques jours plus tôt, c’est le jeu À prendre ou à laisser qui avaient changé d’horaire à cause d’un manque de temps également d’après la production.

À lire également

TPMP – La lettre émouvante de Patrice Laffont à Bernard Tapie : “Quel bonhomme vous êtes” (VIDEO)

À prendre ou à laisser sera diffusé tous les jours à 18h10, puis laissera place à une version rallongée de Touche pas à mon poste vers 19h17 exactement : “On s’est rendu compte aussi que vous kiffiez à mort TPMP. (…) Vous êtes comme nous, vous ne vous lassez pas de TPMP“. En quotidienne, Balance ton post a connu des audiences décevantes depuis le 31 août dernier avec e sur 143.000 adeptes en moyenne, soit 1.7% du public seulement pour la première partie, et 210 000 télépectateurs pour la seconde, soit 2.1% de parts de marché.

Nicolas Perron

Source: Lire L’Article Complet