Christine Kelly agressée en pleine rue : la journaliste envisage de porter plainte

Alors qu’elle était assise en terrasse, Christine Kelly a subi une agression verbale de la part d’une jeune femme installée dans le même café qu’elle. Prise à partie, la présentatrice de “CNEWS” a été contrainte de prendre ses jambes à son cou.

Les faits se sont déroulés dans le XVIe arrondissement de la capitale. Ce samedi 5 juin, Christine Kelly se trouvait à la terrasse d’un café lorsqu’elle a été dérangée par une jeune femme attablée non loin. Selon les informations de Valeurs Actuelles, l’inconnue s’est mise à insulter la journaliste. “La femme n’aurait pas hésité à lui faire un doigt d’honneur et à filmer la présentatrice à l’aide de son téléphone portable”, précise nos confrères. La raison d’une telle agression verbale ? Sa collaboration avec Eric Zemmour dans le cadre de l’émission Face à l’info qu’elle présente sur CNEWS.

À lire également

Temps de parole décompté : Eric Zemmour se moque “on ne peut pas faire une loi que pour moi !” (VIDEO)

Face à ce comportement inqualifiable, l’ancienne chroniqueuse de TPMP n’a pas tardé à quitter les lieux… Cette dernière envisage désormais de porter plainte. Pour l’heure, plusieurs personnalités ont déjà tenu à encourager publiquement Christine Kelly. C’est le cas du journaliste Eric Naulleau qui a pris la défense de sa consœur en tweetant le message suivant : “Total soutien à mon amie Christine Kelly, prise à partie pour la seule raison qu’elle fait son métier – et qu’elle le fait bien.”

À lire également

En 2022, Cyril Hanouna veut une “grosse émission politique”, avec les éditorialistes et animateurs stars de C8 et CNews (VIDEO)

Ce n’est malheureusement pas la première fois que Christine Kelly est la cible d’insultes en raison de sa coopération à l’antenne avec le polémiste Eric Zemmour. En novembre 2019, la présentatrice avait inquiété ses abonnés en postant un tweet très énigmatique : “Qui a déjà survécu à des mois ou des semaines de menaces de mort en travaillant ? Merci pour vos témoignages. Ça peut aider.” L’année d’après, alors qu’elle rempilait pour une deuxième saison de Face à l’info, Christine Kelly avait publié un second message qu’il laissait entendre que la situation ne s’était pas apaisée avec le temps : “Saison 2. Émission 2. Intimidations 2 millions.”

Lisa Ziane

Source: Lire L’Article Complet