Anne-Claire Coudray s'explique : non, elle n'a pas dérapé sur Donald Trump !

Que s’est-il passé le 7 novembre dernier, lorsque Anne-Claire Coudray a conclu son direct avec les États-Unis, par une petite boulette ?

Mais il a fumé la moquette notre ami ?” C’est la petite phrase qu’avait lâché Anne-Claire Coudray à la fin du JT de 20h consacré à l’élection américaine, le 7 novembre dernier. Pensant être hors antenne, la journaliste avait eu un surprenant écart de langage que les téléspectateurs avaient interprété à loisirs.

Ainsi, sur la Toile, ils avaient été nombreux à imaginer que la star de TF1 s’était moquée du président américain Donald Trump, qui ce jour là, alors que la victoire de Joe Biden était annoncée, n’avait pas (et ne veut toujours pas) reconnaître sa défaite. En réalité, il n’en est rien.

En effet, contactée par Cauet ce 23 novembre, Anne-Claire Coudray a expliqué sur NRJ à qui étaient destinés ces mots. Elle a d’abord assuré à l’animateur de radio qu’elle ne parlait “absolument pas de Donald Trump” car, dit-elle “je ne suis pas aussi familière avec le président américain“.

À lire également

Anne-Claire Coudray se lâche en se croyant hors-antenne : « Il a fumé la moquette » (VIDEO)

Son dérapage était en fait un commentaire affectueux pour un membre de son équipe. Anne-Claire Coudray révèle en effet : “C’était très affectueux car en fait, et je peux le dire car il ne m’en voudra pas, notre envoyé spécial venait de faire un dernier direct, le jour où Joe Biden était désigné président. (…) Et il se trouve qu’il nous dit que c’est officiel, que Joe Biden est président, et en fait ça ne sera officiel que le 14 décembre“.

Une annonce précipitée, donc, puisque pour le moment, l’actuel locataire de la Maison Blanche n’en démord pas, et a déposé des recours. Une fois que les Grands électeurs auront désigné le président, il sera par ailleurs officiellement investi le 20 janvier prochain.

F.A

Source: Lire L’Article Complet