VIDEO. Booba : "Je suis tellement loin que le futur est derrière moi."

“Tu te considères comme un poète ? Ouais, quand même. Je maitrise les mots.” À l’occasion de son dixième et ultime album “Ultra”, Booba a répondu aux questions de Brut. Il est notamment revenu sur son rapport aux mots et à la poésie. “C’est dire des choses avec peu de mots et en rime. C’est presque des maths, même. Je me projette quand j’écris“, explique le rappeur. Lorsqu’il écrit, Booba veut écrire des images et des situations. “C’est ça qui m’a parlé dans le rap quand j’écoutais NAS, les premiers albums de NAS ou de Biggie. Leur manière d’écrire, quand j’écoutais, j’avais l’impression d’être dans leur quartier“, se souvient-il.

“Il n’y a pas de Français, pas d’Africains. Il n’y a que des hommes et des comportements.”

Aujourd’hui, Booba élève ses enfants aux États-Unis. “Je leur transmets ce qui est bien. Omar, je lui dis de pas frapper sa sœur. Je dis la même chose à sa sœur, de nous écouter“, raconte-t-il. Booba tient à baser l’éducation de ses enfants sur des valeurs universelles. Selon lui, “il n’y a pas de Français, pas d’Africains. Il n’y a que des hommes et des comportements.” “Je leur apprends les choses qui me semblent normales, d’être juste, voilà, un papa normal, respectueux, de pas être feignant, de faire de l’exercice. Je ne leur transmets pas la religion, etc“, développe-t-il.

Enfin, quand on demande à Booba sa vision du futur : “C’est tellement incertain. Mais je partirai en pirate, debout.”

Source: Lire L’Article Complet