Vendredi sur Mer poétique et accueillante à l'Olympia de Paris (REPORT)

Vendredi sur Mer s’est produite à l’Olympia ce samedi 30 novembre. Retour sur un concert à la fois bienveillant et rythmé.

On pourrait décrire Vendredi sur Mer comme l’une des figures de la nouvelle scène pop française qui a le vent en poupe. En effet, après son premier EP “Marée basse” porté par le titre Une femme à la peau bleue”, Charline Mignot de son vrai nom, a dévoilé son album “Premier émois” cette année. Un album entêtant aux paroles poétiques qui lui ont permis de faire une tournée et de s’arrêter pour la première fois à l’Olympia, à l’image de Bagarre qui hier, ont eux aussi investi cette salle mythique pour un show explosif. Nous avons pu assister à cette soirée importante dans la carrière de la chanteuse. On vous raconte…

Au programme de ce concert, un énorme et charmant siège coquillage pour habiller la scène, deux musiciens et quatre danseurs qui ont réveillé la foule et bien entendu… Vendredi sur mer ! L’artiste, à la fois émue et prête à dompter la scène, à su emporter avec elle le public. La scénographie et la manière si naturelle dont la chanteuse s’est adressée au public ont renforcé l’aspect poétique singulier de son travail déjà présent dans ses morceaux et dans son esthétique léchée.

Vendredi sur Mer avait réservé quelques surprises pour l’occasion et notamment un remix live de l’entêtant “Écoute Chérie” accompagné sur scène par Lewis OfMan. Cela fait sens quand on sait que ce talent de la musique électronique travaille sur toutes les prod de Vendredi sur Mer. Un tandem qui fait son effet et qui fonctionne ! Au final, on retient une foule en délire, des paroles chantées aisément par le public, une chose est certaine et ça se sentait dans l’atmosphère, Vendredi sur Mer a convaincu et ce n’est pourtant que les premiers émois….

Source: Lire L’Article Complet