YSL Beauté annonce des actions pour lutter contre les violences dans le couple

Yves Saint Laurent Beauté s’associe à l’association En avant toute(s) dans le lancement d’un programme qui lutte contre les violences conjugales.

Selon les Nations Unies, plus de 600 millions de femmes dans le monde vivent dans un pays où les violences infligées par leurs partenaires ne sont pas considérées comme un crime. Un constat alarmant qui a poussé Yves Saint Laurent Beauté à s’engager avec l’association En avant toute(s) qui lutte depuis 2013 pour l’égalité femmes-hommes et la fin des violences faites aux femmes et aux personnes LGBTQI+. Ensemble, ils dévoilent les détails de leur programme visant à combattre les violences dans le couple.

Celui-ci repose sur plusieurs actions concrètes : l’ouverture d’un tchat d’urgence perpétuel, la formation et sensibilisation du grand public et de la jeunesse ou encore des séminaires et formations pour les équipes d’Yves Saint Laurent Beauté. Ce projet vise à faire évoluer les mentalités, à travers un soutien financier et une mise en exergue du travail de l’association En avant toute(s).

Camille Charrière audacieuce pour le nouveau Rouge Pur Couture The Slim

Camille Charrière, repousse les limites avec le nouveau Rouge Pur Couture The Slim.

Rouge Paradoxe n°21 RPC THE SLIM.

Monica Ainley, brise les conventions avec le nouveau Rouge Pur Couture The Slim.

Monica Ainley ose avec le nouveau Rouge Pur Couture The Slim

Yves Saint Laurent Beauté et l’engagement

«Soutenir les femmes, en particulier dans leur indépendance, est au cœur de la marque. Il était donc naturel que nous nous engagions pour cette cause sociétale importante», explique Stephan Bezy, directeur général d’Yves Saint Laurent Beauté. Un partenariat engagé qui dépasse aussi les frontières françaises. En effet, cette initiative s’inscrit aussi dans un programme international intitulé “Abuse is not love”, visant à prévenir les violences conjugales dans le monde. Grâce à ses actions, l’entreprise française espère sensibiliser jusqu’à 2 millions de personnes sur le sujet, d’ici à 2030.

Source: Lire L’Article Complet