Le col pelle à tarte, ustensile vestimentaire préféré de Kate Middleton

Si l’on scrute bien le vestiaire de Kate Middleton, un col se démarque. Tant et si bien qu’il se fait signature. Que révèle cette marotte mode ?

Les cheveux brushés, la robe à pois, le manteau redingote, le tailleur ajusté, le bibi pour les grandes occasions, et toujours bien en vue, le col. C’est une constante chez Kate Middleton. Il est de toutes les sorties, ou presque : sur les portraits officiels du 70e anniversaire de son beau-père, le prince Charles, pour une visite à l’hôpital Queen Elizabeth, lors de la présentation au monde de son troisième enfant…

La duchesse de Cambridge a une large préférence pour le rabat triangulaire, type chemisier, voire même “pelle à tarte”, tellement populaire dans les années 1970 qu’il a aujourd’hui un peu de mal à se refaire une réputation. Mais, Kate Middleton, membre de la famille royale qui déclenche les passions sur Internet, est en bonne voie pour changer le destin de ce rabat qui porte le nom d’un ustensile de cuisine. Car à l’évidence, les siens ne sont pas un clin d’œil à Cloclo.

Lors d’une visite au Bletchley Park à Milton Keynes, le 14 mai 2019, Kate Middleton est photographiée dans une longue robe à pois décoré d’un large col blanc.

La chemise n’a pas l’apanage du col pelle à tarte. Ici, sur un manteau redingote, où il est aussi bien vue.

En Irlande du Nord, le 28 février 2019, Kate Middleton porte un manteau bleu ciel doté d’un large col à rabat triangulaire.

Bien raide, bien mis, le col se fond dans l’allure officielle de la duchesse en visite au Braid Arts Centre de Ballymena, en Irlande du Nord, le 28 février 2019.

Kate Middleton est appelée à régner un jour, et doit tenir son rang. À ce titre, elle affectionne les cols fermés, bien mis, bien raides. Et blancs aussi. Ce qui nous rappellera que dans l’entre-deux-guerres, ceux-ci servaient à distinguer la classe sociale dirigeante de la classe ouvrière. Ne doutons pas que l’intérêt que la duchesse de Cambridge porte à ces cols est ailleurs.

Il n’aura sans doute pas échappé à son œil que les robes agrémentées d’un col, parfois démesuré, sont à la mode depuis un moment, même si elle n’est pas la reine des selfies sur Instagram. Ces cols, donc, disent aussi que l’épouse du prince William sait s’accommoder d’un protocole vestimentaire face auquel, rappelons-le, elle n’a jamais montré le moindre signe d’épuisement. Mieux. Elle en tire un gimmick pour marquer son style.

Source: Lire L’Article Complet