La robe jungle de Jennifer Lopez au cœur d'un procès

La maison Versace a porté plainte contre l’entreprise américaine Fashion Nova, le lundi 25 novembre, pour avoir commercialisé une contrefaçon de la célèbre robe immortalisée par Jennifer Lopez.

L’iconique «jungle dress» n’a décidément pas fini de faire parler d’elle. Versace a ainsi déposé plainte au tribunal de la Californie, le lundi 25 novembre, contre la société de mode américaine Fashion Nova pour avoir copié la mythique création portée par Jennifer Lopez lors des Grammy Awards en 2000 puis au défilé Versace printemps-été 2020. La maison italienne a également dénoncé le plagiat de l’emblématique imprimé «Barocco».

En vidéo, Jennifer Lopez enflamme le défilé Versace dans la “jungle dress”

Droits bafoués

Versace a ainsi accusé Fashion Nova d’avoir commercialisé des contrefaçons. «Sans la licence ni le consentement de Versace, et en sachant pertinemment qu’elle bafouait les droits de Versace, Fashion Nova a fabriqué, commercialisé et vendu des vêtements utilisant des dessins identiques ou similaires aux créations déposées, créant ainsi une confusion commerciale», peut-on lire sur le site E!News.

«Les vêtements contrefaits copient et imitent délibérément les créations les plus célèbres et les plus reconnaissables de Versace, ses marques, ses symboles et autres éléments protégés de Versace, de façon à tromper au maximum le consommateur», dénonce ainsi la maison italienne. Ce n’est pas la première fois que Fashion Nova se retrouve au cœur de la polémique. En février, Kim Kardashian s’était en effet déjà insurgée sur les réseaux sociaux contre ladite société pour le plagiat de la robe Thierry Mugler qu’elle avait porté aux Hollywood Beauty Awards. Fashion Nova n’a pour l’heure pas répondu aux accusations.

Source: Lire L’Article Complet