Fashion Revolution Day : c’est quoi cette journée ?

C’est le moment ou jamais de se pencher sur sa garde-robe. Le samedi 24 avril, c’est le jour du “Fashion Revolution day”. Qui a fabriqué votre pull ? Que se cache-t-il derrière la composition des étiquettes de vos vêtements ? Tour d’horizon des questions à se poser pour pouvoir changer définitivement ses (mauvaises) habitudes.

Restez informée

Et si, pour une fois, on arrêtait de faire l’autruche ? A l’heure de la mondialisation et des réseaux sociaux, impossible de dire qu’on ne sait pas que la mode est une des industries les plus polluantes au monde. Et qui peut parfois tuer. Comme elle a tué 1138 personnes qui travaillaient dans l’usine textile du Rana Plaza le 24 avril 2013 quand celle-ci s’est effondrée au Bangladesh, provoquant une prise de conscience quasi mondiale. Entre vie humaine sacrifiée, conditions de travail désastreuses, pollution de la planète et pillage des ressources naturelles, un mouvement baptisé “Fashion Revolution” tente, depuis 8 ans maintenant, de sensibiliser l’opinion publique à l’importance de ces questions. Mot d’ordre de cette année 2021 ? C’est le hashtag #whomademyclothes, destiné à retourner nos étiquettes pour dénoncer ce qu’elles cachent de honteux.

Fashion Revolution Day ou Fashion Revolution Week ?

Lancé dans la foulée de la tragédie du Rana Plaza en 2013 par la Britannique Carry Sommers (créatrice de Pachacuti, une marque équitable), le Fashion Revolution Day se tient chaque année, chaque 24 avril, pour inciter consommateurs et fabricants à réfléchir à ce qu’ils font quand ils produisent et achètent un nouveau vêtement. Face au gigantisme des enjeux soulevés par ces questions (Doit-on sans cesse céder aux dernières tendances mode ? Le Made in France est-il la solution ? Accepterait-on de payer un peu plus cher nos vêtements pour permettre à ceux qui les fabriquent d’en vivre correctement ? Le coton bio est-il vraiment bon pour la planète ?…), le Fashion Revolution Day s’est rapidement transformé en Fashion Revolution Week… Même si le point culminant de cette semaine entière d’actions reste toujours concentré sur la journée du 24 avril. En France, c’est la fondatrice de l’Ethical Fashion Show, Isabelle Quéhé, qui a repris le flambeau et qui médiatise cette manifestation : “L’exploitation humaine et la dégradation des écosystèmes que l’on constate tout autour de nous aujourd’hui sont le produit de siècles de colonialisme et d’exploitation mondialisée, découlant d’une vision du monde centrée sur l’Occident dans laquelle prospérité humaine et environnementale sont isolées et déconnectées l’une de l’autre“, peut-on lire dans le manifeste de cette année 2021.

Fashion Revolution Day : comment y participer ?

Covid ou pas, rien ne vous empêche encore une fois de participer à cette journée, qui aura donc lieu ce samedi. Pour ça, il suffit de retourner ses vêtements et de se prendre en photo avec pour bien faire apparaître les étiquettes avant de publier cet autoportrait sur ses réseaux sociaux avec le hashtag #whomademyclothes (Qui a fabriqué mes vêtements ?). L’idée : interpeller les marques ainsi affichées pour les faire réagir et s’expliquer sur tout : du choix de la matière première au lieu de production. Et ainsi permettre débat et sensibilisation autour de la mode et de la planète. A vos selfies !

>>> Retrouvez plus d’événements et de manifestions liés à la Fashion Revolution Week ici

A lire aussi :

⋙ Slow fashion : comment avoir une garde-robe responsable ?

⋙ Mode anti-gaspi : une tendance qui se porte bien

⋙ Friperie en ligne : conseils et bonnes adresses

Source: Lire L’Article Complet