Coronavirus : le MET Gala 2020 est reporté à une date indéterminée

Sponsorisé par Louis Vuitton cette année, le Met Gala qui réuni chaque année la fine fleur des célébrités et des acteurs de la mode s’ajoute à la longue liste des évènements annulés depuis le début de la pandémie.

Alors qu’il y a encore 3 semaines la presse internationale était invitée à découvrir au Musée d’Orsay, sous l’invitation de Louis Vuitton, les coulisses de l’exposition About Time and Duration, les “Oscars de la mode” ont finalement décidé de ne pas se tenir. Connu sous le nom de MET Gala, l’événement organisé chaque année au profit du Costume Institute de New York devait initialement se tenir le 7 mai prochain.

Le Met Gala 2020 est reporté

C’est sur le site du Vogue US qu’Anna Wintour, la prêtresse de la mode internationale, a annoncé le report du Met Gala 2020. “Suite à la décision inévitable et responsable du Metropolitan Museum de fermer ses portes, About Time, et la soirée de gala d’inauguration, n’auront pas lieu à la date prévue”, a-t-elle déclaré en ce 16 mars.

Le 12 mars dernier, le musée du MET, qui héberge le Costume Institute, avait annoncé sa fermeture “pour une durée indéterminée”, après que deux de ces employés aient présenté des symptômes correspondant à ceux du Covid-19.

Pourquoi c’est important ?

Il faut garder en tête que le Met Gala n’est pas “juste” une cérémonie tapis rouge, mais bien un événement philanthropique dont l’argent récolté permet de subvenir aux besoins du département durant un an. “Comment faire survivre l’art et les musées ?” est une question qui réside dans pas mal d’esprit, notamment parce que l’année 2019 a été dure. L’industrie de l’art a dû se remettre en question concernant certains de ces mécènes tels que la famille Sacklers, responsable – en partie – de la crise d’opioïdes sévère qui frappe les USA depuis plusieurs années. 

Le MET, tout comme le Louvre à Paris, le Tate Modern de Londres ou le musée Guggenheim de New York avait annoncer ne plus accepter le soutien de la dynastie. “Le musée adopte une position de gratitude et de respect envers ceux qui nous soutiennent, mais à l’occasion, nous pensons qu’il est nécessaire de s’éloigner des cadeaux qui ne sont pas dans l’intérêt public ou dans l’intérêt de notre institution. C’est ce que nous faisons ici”, déclarait Daniel H. Weiss, le président du Met, en mai dernier. 

Avec l’annulation de ce type d’événements, on peut craindre que l’éthique passe de nouveau au second plan de façon à ce que les musées puissent survivre. Preuve s’il en faut, l’Alliance Américaine des Musées a publié sur ses plateformes un message qui appelle les gens à saisir leur sénateur ou représentant autour de cette question. “Les législateurs doivent savoir comment # COVID19 vous affecte, vous et votre musée, et comment votre musée aide les communautés touchées ! Pensez-vous que les musées et tous les organismes sans but lucratif devraient être inclus dans les plans de relance économique ? Faites entendre votre voix aujourd’hui”, peut-on lire sur leur compte Twitter avec un lien qui renvoie vers une lettre que chacun peu adresser à son représentant à la Chambre du Congrès ou au Sénat.

“reporté à une date indéterminée”

Le Met Gala n’est pas le premier événement à se voir “reporté à une date indéterminée”. Hier, la maison Dior annonçait également annuler ou “reporter” son défilé Croisière 2020 qui devait se tenir à Lecce, la capitale des Pouilles. “À titre préventif, conformément aux instructions des pouvoirs publics, et pour renforcer la coordination des directives internationales, la Maison Dior a décidé de reporter son spectacle croisière afin d’assurer la sécurité de tous ses collaborateurs, collaborateurs et invités”, déclarait un communiqué obtenu par WWD.

La marque qui appartient au groupe LVMH et dont les collections sont conçues par Maria Grazia Chiuri rejoint ainsi la longue liste des maisons et labels qui ont du reporter leurs événements. Hermès, Gucci, Versace et Max Mara ont déjà annulé les défilés pour leurs collections Resort. La Fashion Week de Tokyo a d’ors et déjà été annulée tandis que celle de Shanghai et Pékin sont reporté à une date ultérieure… également indéterminée. De son côté, Ralph Lauren a également décidé de ne pas présenter sa collection pour l’automne-hiver 2020 qui était prévue au mois d’avril.

Parler de mode, mais aussi d’art, par le temps qui court paraît bien futile. Cependant, c’est parfois en s’intéressant aux événements qui arrivent en périphérie de la grande histoire qu’on réalise que les enjeux sont capitaux. Quel avenir et quelle place pour les industries culturelles dans un monde redessiné par le Coronavirus ?

Source: Lire L’Article Complet