Vaccin Janssen : qui pourra en bénéficier en priorité ?

Dès le 19 avril prochain, les premières doses du vaccin Janssen seront livrées en France. Ce sérum anti-Covid sera le quatrième disponible en France. Dans un premier temps, les autorités sanitaires devront cependant limiter son administration à certaines catégories de la population.

Restez informée

Le 12 mars dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait donné un avis favorable pour l’entrée du vaccin Janssen du laboratoire Johnson & Johnson dans la campagne de vaccination contre la Covid-19. L’institution avait affirmé que le sérum était efficace contre les formes symptomatiques et sévères de la maladie ainsi que les hospitalisations. “L’efficacité restant toutefois à confirmer sur la mortalité ainsi que sur l’infection et la transmission virale”, avait cependant précisé la HAS.

Le vaccin Janssen sera prochainement le quatrième vaccin contre le virus disponible en France. À partir du 19 avril, 200.000 doses devraient être livrées sur le territoire. Près de 350.000 doses supplémentaires seront disponibles le 26 avril. Dans un premier temps, les autorités sanitaires devront limiter l’accès au vaccin. En cause ? Le faible volume de livraison des doses du sérum. Quelles sont les catégories de la population qui pourront prochainement recevoir ce vaccin anti-Covid ?

Les habitants des territoires isolés bénéficieront en priorité du vaccin Janssen

Interrogé par nos confrères de Capital, le ministère des Solidarités et de la Santé a déclaré que “les habitants des territoires isolés”, en particulier ceux d’outre-mer pourront bénéficier en priorité du vaccin Janssen. “Il est très vraisemblable que sur les deux premières livraisons, il y ait d’ores et déjà une partie des flacons qui iront dans les outre-mer”, a précisé le ministère. Les personnes vivant sur l’île de Saint-Martin pourraient faire partie des premières à recevoir le sérum. Le ministère de la Santé a notamment indiqué que “l’acheminement des vaccins est particulièrement compliqué” sur ce territoire.

Selon les informations de Capital, les personnes en situation de grande précarité et considérées comme à risque de développer des formes aiguës de Covid-19 pourront recevoir en priorité le vaccin Janssen. “On a du mal à aller les chercher, même si elles souhaitent se faire vacciner”, a cependant reconnu le ministère de la Santé. Des discussions débuteront prochainement avec les “acteurs du monde de la précarité” pour faciliter l’ouverture de la campagne de vaccination aux personnes précaires.

En fonction des délais de livraison, l’administration du vaccin Janssen pourra être ouverte à un public plus large d’ici les prochains mois. Ce vaccin est le premier contre la Covid-19 qui ne nécessite qu’une seule injection. D’après les essais cliniques menés par le laboratoire Johnson & Johnson, le vaccin Janssen peut être administré dès 18 ans, et y compris chez les personnes de 65 ans et plus et/ou présentant des comorbidités.

Source: Lire L’Article Complet