Vaccin contre la Covid-19 : les enfants seront-ils concernés ?

Vacciner les plus jeunes pour éradiquer le virus et protéger l’intégralité de la population face à la Covid-19 : c‘est ce qu’envisagent des chercheurs et les différents laboratoires qui fabriquent les vaccins AstraZeneca, Moderna et Pfizer-BioNtech, actuellement administrés en Europe…

Les chiffres ont jusqu’à présent montré, qu’au contact du virus Covid-19 qui circule encore activement, les enfants sont peu malades. Problème, dans ce contexte de campagne de vaccination qui a débuté fin décembre 2020 chez les plus âgés d’abord : même en l’absence de symptômes, les plus jeunes peuvent tout de même transmettre le virus, et donc continuer à le faire vivre au sein des foyers, des établissements scolaires…

  • Ombré hair : les plus beaux modèles

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Anne Roumanoff gênée par les révélations d'un auditeur sur sa fille

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – La recette de la tarte aux pommes sans pâte

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – 2 recettes de tender crisps maison

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Patrick Dupond : la date et le lieu de ses obsèques dévoilés

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Lady Diana “folle” : les propos choc du prince Charles dévoilés ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols : une écrivaine sort du silence et évoque leur relation

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Agathe ("N'oubliez pas les paroles") impressionne Nagui malgré "une voix insupportable"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Louane : cette réaction inattendue lorsque Grands Corps Malade lui a téléphoné la première fois

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Richard Berry : Jeane Manson avait déjà dénoncé son comportement "colérique" et "harcelant"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – “Je ressentais la peur de mourir” : le jeune Yuriy revient pour la première fois sur sa violente agression

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Héritage de Jean-Loup Dabadie : sa fille porte plainte contre sa belle-mère pour "vol"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Jean Castex : cette invitation surprenante acceptée par le Premier ministre

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Denis Brogniart : ses proches tentent de lui soutirer des infos sur Koh Lanta, il ne cède pas ! (1)

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Meghan Markle et le prince Harry agacent les Britanniques avec leurs problèmes d'argent

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Journée des droits des femmes : Brigitte Macron interpellée par une ancienne combattante aux côtés des forces kurdes

    Femme Actuelle


  • Ombré hair : les plus beaux modèles
    Ombré hair : les plus beaux modèles


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Anne Roumanoff gênée par les révélations d'un auditeur sur sa fille
    FEMME ACTUELLE – Anne Roumanoff gênée par les révélations d'un auditeur sur sa fille


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – La recette de la tarte aux pommes sans pâte
    FEMME ACTUELLE – La recette de la tarte aux pommes sans pâte


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

C’est pour cette raison que certains experts estiment qu‘il serait plus judicieux à terme, de vacciner les enfants au même titre que les adultes. Les laboratoires se préparent donc à cette éventualité.

Vaccin anti-covid chez les enfants : évaluer l’efficacité et les effets secondaires

Si les différents essais cliniques et signalements de patients ont déjà pu déterminer les effets secondaires les plus fréquents après l’injection du vaccin AstraZeneca, Moderna ou Pfizer-BioNtech chez les adultes, les données scientifiques sont encore peu nombreuses en ce qui concerne les enfants.

En janvier, des chercheurs américains de la Mayo Clinic (États-Unis) révélaient que les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna faisaient l’objet d’essais cliniques pour permettre de mesurer leur efficacité et évaluer les risques des injections de ces sérums chez les enfants.

Alain Fischer, Professeur d’immunologie pédiatrique et président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, avait alors déclaré qu’il pourrait y avoir “des adaptations nécessaires en fonction des connaissances”, concernant l’administration du vaccin anti-covid chez les enfants en France.

Des tests sur des volontaires sont maintenant en cours dans certains pays, pour de potentiels autorisations de mise sur le marché pour les plus jeunes. Ainsi, la Grande-Bretagne a récemment lancé des essais sur des jeunes, âgés de 6 à 17 ans.

Vacciner les enfants pour protéger l’ensemble de la population ?

Pour certains spécialistes, on ne pourra échapper à la vaccination des plus jeunes, si l’on veut éradiquer la maladie et retrouver un semblant de vie normale.

“Ces essais sont semblables à la campagne de vaccination des enfants contre la grippe. On les vaccine à la fois pour les protéger, mais aussi parce que ça réduit la transmission au reste de la population”, explique le Professeur Andrew Pollard, chercheur et responsable de l’essai clinique d’AstraZeneca à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni), interrogé par France 2.

Pour Professeur Andrew Pollard, vacciner aussi les enfants permettrait de “tous nous protéger face au virus”.

En France la vaccination des plus jeunes n’est pas à l’ordre du jour, mais n’est pas pour autant exclue. “S’il s’avérait que les enfants étaient plus infectés et plus transmetteurs du virus à partir d’un variant, comme peut-être le variant britannique, (…), alors il pourrait devenir logique de penser, pas dans un premier temps, mais dans un temps de quelques mois, de vacciner également les enfants”, avait déclaré le Professeur Alain Fisher en début d’année.

À lire aussi :

⋙ Covid-19 et grossesse : dans quels cas la vaccination est-elle recommandée aux femmes enceintes ?

⋙ Tests salivaires à l’école : les enseignants vont-ils vraiment devoir les réaliser eux-mêmes ?

⋙ Covid-19 à l’école : quels masques les enfants peuvent-ils porter ?

Source: Lire L’Article Complet