Un enregistrement inédit de John Lennon vendus aux enchères au Danemark

Une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon, réalisé en 1970 lors d’un séjour méconnu au
Danemark, va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Estimé entre 27.000 et 40.000 euros, ce son d’une durée totale de 33 minutes est mis en vente par quatre hommes. Alors adolescents, ils avaient rencontré le chanteur des Beatles venu passer une partie de l’hiver 1969-1970 dans un coin perdu sur la côte ouest du Danemark.

« L’enregistrement est totalement unique car c’est une conversation. Elle a lieu après [une] conférence de presse, avec les quatre lycéens et quelques journalistes et John Lennon leur joue quelques chansons. L’une d’entre elles “Radio Peace”, n’a jamais été publiée », a expliqué une responsable de la maison d’enchères Bruun Rasmussen, Alexa Bruun Rasmussen. « C’est un petit morceau d’histoire du Danemark et quand on l’écoute, on sent que John Lennon se sentait bien au Danemark. On le laissait tranquille et il pouvait vivre sa vie tout simplement », a-t-elle souligné.

Un incroyable concours de circonstances

Fin décembre 1969, dans un épisode tombé dans l’oubli, John Lennon arrive dans le royaume scandinave avec Yoko Ono pour se rapprocher de Kyoko, la fille de cette dernière, qui vit alors avec son père dans le nord du Jutland (ouest). D’abord passée inaperçue, cette visite, qui ne durera que quelques semaines, interpelle et la star organise une conférence de presse. Suite à un concours de circonstances rocambolesques, à cause d’une météo détestable, les quatre lycéens se retrouvent à l’interviewer après la rencontre formelle, dans une ambiance décontractée.

Les adolescents s’étaient avant tout intéressés au militantisme pacifiste du musicien, quelques mois avant la dissolution des Beatles. « Avec cette vente aux enchères, ils veulent transmettre le message de John Lennon », a affirmé Alexa Bruun Rasmussen. Celle-ci vante le charme de l’enregistrement, vendu avec les photographies de la rencontre et le numéro du journal de l’école qui la relate. « Pour écouter les 33 minutes de la cassette, vous avez besoin d’un bon vieux lecteur de cassettes et je pense que cette part de nostalgie ajoute à sa valeur », a-t-elle conclu.

Source: Lire L’Article Complet