Techniques de drague : nos conseils pour le faire craquer à coup sûr

Vous avez repéré un homme qui vous plaît, et ne savez pas comment l’aborder ? Ou vous êtes sur des applications ou sites de rencontres et ne savez pas comment vous y prendre pour décrocher un rendez-vous amoureux ? Suivez le guide !

Restez informée

Que l’on soit timide ou non, que l’on ait la “tchatche” ou que l’on soit plutôt du genre réservé, draguer n’est pas chose facile, surtout lorsqu’il s’agit d’échanger à distance, comme la situation actuelle l’impose à de nombreux célibataires en quête de nouvelles rencontres… Sans plus tarder, découvrez les différentes techniques de drague proposées par Patrick Harris, coach en séduction, à appliquer aussi bien en face-à-face, que sur une appli de rencontres !

Draguer, mais sans en avoir l’air…

Pour commencer, il y a une différence à faire entre la drague et la séduction, comme le rappelle Patrick Harris. La drague, c’est le moment où l’on entre en communication avec l ‘autre, que l’on établit un contact, pour ensuite basculer éventuellement sur la phase séduction, qui elle, désigne la naissance de sentiments (pas uniquement amoureux dans un premier temps…).

Pour draguer un homme, et mettre toutes les chances de son côté pour le faire craquer, il faut justement que ce dernier ignore qu’il est en train de se faire draguer.

Pourquoi l’homme qui vous plaît ne doit pas savoir que vous êtes en train de le draguer ? Tout simplement parce que cet homme va apprécier la notion de “rareté”, et en draguant ouvertement et franchement, vous allez justement perdre cette “rareté”, ce côté “peu accessible”, et perdre de la “valeur” à ses yeux (tout cela est inconscient, bien sûr…).

Ainsi, la clef d’une bonne technique de drague, c’est la subtilité !

Technique de drague : faire le premier pas, sans que ce soit trop engageant

Patrick Harris affirme que “94% des hommes se sentent timides lorsque ‘il s’agit de faire le premier pas”, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Si un homme vous plaît, n’hésitez donc pas à faire le premier pas, c’est-à-dire à initier un contact, mais là encore, tout doit se faire dans la subtilité. Si vous attendez que la personne qui vous plaît le fasse, vous prenez le risque qu’aucun contact ne soit jamais établi, et peut être passerez-vous à côté d’une belle histoire d’amour qui sait…

Mais alors, comment faire le premier pas ? Pour faire votre “entrée” auprès de cet homme qui vous plaît, choisissez un sujet qui n’a rien à voir avec l’intimité de l’un ou de l’autre.

Par exemple, vous êtes dans le bus et votre regard a croisé à plusieurs reprises celui d’un homme à votre goût. Posez-lui une question comme, quelle est la ligne à prendre ensuite pour arriver rapidement à telle destination, ou combien de temps allez-vous mettre pour arriver au terminus de la ligne, alors que vous avez rendez-vous dans 20 minutes…

Ce type de question, totalement anodine, va vous permettre d’entrer en “connexion” avec la personne, sans pour autant vous engager.

Maintenant que vous avez initié la communication, vous avez donné “le courage” à l’homme de poursuivre la discussion s’il le souhaite également.

La bonne nouvelle également, c’est qu’avec ce type d’approche “l’air de rien”, vous ne prenez aucun risque d’essayer un rejet ! Vous saurez rapidement si l’envie d’en connaître davantage sur l’autre est réciproque ou non…

Séduction : l’usage du petit “mensonge positif”

Autre exemple, qui cette fois-ci peut nécessiter l’usage d’un “petit mensonge” et un peu d’audace : un homme est assis sur un banc dans un parc (ou un bar…) et vous plaît. Pour entrer en contact avec lui, vous pouvez l’aborder en lui demandant s’il n’a pas vu une jeune femme, votre amie que vous deviez rejoindre, et qui semble ne plus avoir de batterie pour la joindre…

“C’est un petit mensonge en effet, mais un mensonge positif ! En séduction, lorsqu’il est au bénéfice de celui qui écoute, comme dans cet exemple, il n’y a pas de mal à y avoir recours pour entrer en contact…”, tient à préciser le coach en séduction.

Ensuite, l’homme en question vous répondra que non, il n’a pas vu votre amie. Puis, vous pourrez repartir et faire mine de voir si elle n’est pas un peu plus loin. Revenez vers la personne sur qui vous avez flashé et demandez-lui si vous pouvez vous asseoir à côté de lui pour attendre votre amie. Vous avez ainsi initié la discussion, et offrez à cette personne la possibilité de poursuivre l’échange…

Technique de drague : briser la glace, puis entretenir la conversion…

Une fois la connexion faite, c’est-à-dire les premiers échanges réalisés, il faut maintenant entretenir le lien, toujours sans en avoir l’air, pour parvenir au fameux échange de numéros.

“Même si c’est l’homme qui vous demande votre numéro, prenez plutôt le sien, et échangez plusieurs fois avant d’accepter une invitation à se revoir, histoire de vérifier que cette personne est sympa et pourrait vous plaire… Vous éviterez ainsi de perdre votre temps !”, conseille Patrick Harris.

Draguer à distance : la touche d’humour qui fonctionne (presque) toujours

De la même manière, si vous voulez draguer une personne que vous avez déjà croisée et dont vous avez réussi à avoir le numéro ou le contact sur les réseaux sociaux, privilégiez une entrée neutre, qui ne vous engage pas. Par exemple, s’il s’agit d’une personne dans votre milieu professionnel, prétextez l’oubli d’un document important, ou demandez un conseil en vue d’une réunion à laquelle vous allez assister. L’idée ? Trouver un prétexte neutre, qui n’engage à rien, pour lui tendre une perche par message… Et peut-être initier une conversation !

Et si vous cherchez à faire de nouvelles rencontres sur une application ou un site de rencontres, la meilleure des approches est celle de l’humour. Votre profil vient de matcher avec celui d’un beau jeune homme sur Tinder ? Ou vous venez de tomber sur la description d’un homme qui pourrait vous correspondre ? Engagez la conversation avec une petite touche d’humour, en reprenant par exemple un élément de son profil.

“Par exemple : j’ai lu que tu aimais les voyages, où est-ce que tu comptes m’emmener pendant ces vacances ? Ou si l’homme n’a pas de photo sur son profil, vous pouvez lui dire que son sourire vous a convaincu de lui parler…”, conseille le coach en séduction.

En règle générale, pensez à terminer vos messages par une question, pour donner envie à l’autre de vous répondre, et de poursuivre l’échange…

Parler à l’inconscient et jouer sur l’association positive

Que ce soit en face-à-face ou par message, l’association positive est importante pour donner envie à l’autre de poursuivre la conversation, ou même de vous proposer un premier rendez-vous.

Ce que l’on appelle association positive, comme l’explique Patrick Harris, c’est le fait que l’inconscient de l’autre nous associe à une dimension positive.

“C’est l’inconscient qui décide quasiment de toutes nos émotions. L’état amoureux d’ailleurs est une émotion à part entière, et pour séduire quelqu’un, il faut s’adresser à son inconscient”, explique le spécialiste de la drague.

Par exemple, si votre voisine de palier passe son temps à se plaindre, même de détails, vous n’allez plus avoir envie de la croiser, parce que votre inconscient va repousser cette négativité.

Ainsi, si vous voulez faire craquer un homme, pensez à toujours être dans le positif, pour qu’inconsciemment, il associe vos paroles positives à une entité positive.

L’homme que vous cherchez à séduire est négatif, et vous parle de ce collègue avec qui il ne s’entend plus ? Dites-lui que vous comprenez, que ça doit être difficile de discuter avec quelqu’un qu’il voit tous les jours, mais que ce collègue en question est peut-être jaloux de lui, ne se sent peut-être pas à la hauteur professionnellement… Transformez cette négativité en positif, en faisant usage de flatteries et compliments.

Si ce même homme râle parce qu’il n’arrête pas de pleuvoir depuis des jours, faites-lui remarquer qu’en effet le ciel est capricieux en ce moment, mais que dans deux jours la météo s’améliore… Bref, dès que vous le pouvez, ramenez-le à quelque chose de positif, pour envoyer des messages à son inconscient et qu’il vous associe à la joie, le plaisir, le bien-être, le sourire…

Merci à Patrick Harris, coach en séduction, www.coach-seduction.com

Source: Lire L’Article Complet