Placido Domingo : le ténor de 79 ans révèle être atteint du coronavirus

Tandis que son pays, l’Espagne, est à son tour frappée de plein fouet par la pandémie de coronavirus et voit le nombre de cas et de décès exploser, l’artiste lyrique de 79 ans a signalé avoir été testé positif au Covid-19 et être en isolement avec sa famille.

Alors que ses activités ont déjà sérieusement pâti des accusations de harcèlement sexuel qui pèsent sur lui, le ténor Placido Domingo ajoute son nom à la liste des personnalités contaminées par le coronavirus : le chanteur lyrique espagnol de 79 ans en a fait l’annonce dimanche 22 mars 2020 via son compte Facebook, se faisant un “devoir moral” de l’annoncer à la communauté.

J’ai le sentiment, écrit l’icône du monde de l’opéra, que c’est mon devoir moral de vous annoncer que j’ai été testé positif au Covid-19, le coronavirus. Ma famille et moi-même sommes tous en isolement volontaire pour aussi longtemps que cela sera jugé nécessaire d’un point de vue médical. Pour le moment, nous sommes tous en bonne santé mais j’ai présenté des symptômes de fièvre et de toux, raison pour laquelle j’ai décidé de me faire dépister et les résultats sont revenus positifs. J’implore chacun d’entre vous : soyez extrêmement prudents, suivez les consignes de base en vous lavant fréquemment les mains, en restant à au moins un mètre de distance les uns des autres, en faisant tout votre possible pour stopper la propagation du virus et, je vous en pris, par dessus tout, restez chez vous si vous le pouvez ! Ensemble, nous pouvons combattre ce virus et stopper la crise que le monde vit actuellement pour reprendre très bientôt le cours de nos vies. S’il vous plaît, respectez les consignes et les mesures de votre gouvernement afin de rester en bonne santé et de protéger, non pas seulement vous, mais notre communauté tout entière.

Placido Domingo, qui ne précise pas dans laquelle de ses résidences il se trouve en confinement, lui qui aime à passer beaucoup de temps en famille dans sa ville à Acapulco (Mexique) quand il n’est pas à New York ou Madrid, fait de par son âge partie de la catégorie de la population la plus vulnérable au coronavirus. L’artiste lyrique aux quelque 151 rôles opératiques a connu plusieurs épisodes médicaux au cours des dernières années, opéré d’un cancer du côlon en 2010, hospitalisé pour une embolie pulmonaire en 2013 et à nouveau en 2015 pour subir une cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire).

Un ténor dans la tourmente

L’emblématique chanteur lyrique, marié depuis 1962 avec Marta Ornelas, qui lui a donné deux fils (Placido Jr. et Alvaro), fait également partie des personnalités masculines dont des comportements inappropriés ont été exposés depuis l’essor du mouvement MeToo. En août 2019, huit chanteuses et une danseuse ont accusé Placido Domingo de harcèlement sexuel, dénonçant des faits survenus au cours de trois décennies et dans diverses institutions qu’il a été amené à diriger. Dans le sillage de ces premières plaintes, de nombreux témoignages ont abondé, portant à près d’une quarantaine le nombre de personnes – chanteuses, danseuses, musiciennes, personnel en coulisse, coachs vocaux… – ayant dit avoir été témoins de tels comportements inappropriés, certains mettant en avant que les avances du ténor à des femmes plus jeunes étaient un secret de polichinelle.

Après avoir initialement réfuté ces accusations, les jugeant “profondément troublantes et inexactes“, Placido Domingo, qui a entretemps été démis de ses fonctions à la tête du Metropolitan Opera de New York et a dans la foulée démissionné de son poste de directeur de l’Opéra de Los Angeles, a fini par présenter en février 2020 ses excuses à ses accusatrices.Le 10 mars dernier, l’enquête interne diligentée par l’Opéra de Los Angeles en était arrivée à établir que les plaintes le visant étaient crédibles.

Source: Lire L’Article Complet