Meghan Markle malmenée : Hillary Clinton veut l’enlacer et dénonce le racisme

Entrée dans la lumière médiatique après son mariage avec le prince Harry, Meghan Markle est régulièrement malmenée par la presse outre-Manche. Véritable proie pour les tabloïds, elle vit mal cette situation. Les soutiens s’accumulent. Dernier en date : celui d’Hillary Clinton.

Malmenée, parfois mal aimée, Meghan Markle assume son rôle dans la monarchie britannique avec une certaine difficulté, mais toujours avec le sourire. La duchesse de Sussex, soutenue par son mari le prince Harry qui est monté au créneau contre les médias trop envahissants, compte aussi des supporters, notamment chez les femmes. L’ancienne First Lady Hillary Clinton l’a ainsi défendue à la radio.

Invitée de l’émission BBC Radio 5, l’ancienne candidate à la présidence a répondu aux questions de la journaliste Emma Barnett alors qu’elle faisait la promotion de son nouveau livre intitulé The Book of Gutsy Women: Favourite Stories of Courage And Resilience coécrit avec sa fille Chelsea. “Je crois que lorsque vous regardez les réseaux sociaux au moment de l’annonce de leurs fiançailles, la question de la race était déjà un élément à prendre clairement en compte. Et il semble que certains de vos médias, supposément mainstream, ont été autorisés à publier cela dans leurs pages en amplifiant les choses. C’est déchirant et c’est vraiment une erreur“, a d’abord déclaré Hillary Clinton, accusant une partie de la presse britannique de racisme. La maman de la duchesse, Doria Ragland, est afro-américaine.

Et l’épouse de l’ancien président démocrate Bill Clinton, elle-même très durement attaquée aux États-Unis notamment pendant la dernière campagne présidentielle, de poursuivre : “En tant que maman, je n’ai qu’une envie, c’est de la prendre dans mes bras. Oh mon Dieu, je veux lui faire un câlin ! Je veux lui dire de tenir le coup, de ne pas laisser les méchants la rabaisser. Il faut continuer et faire ce que tu penses être le mieux. Ce n’est pas simple. Il y a des moyens de s’en sortir qui s’apprennent avec le temps comme une petite dose d’humour et de recul, des choses vers lesquelles elle ira sans doute progressivement. Mais c’est très dur, ce qu’elle traverse. Et je pense qu’elle mérite bien mieux.

Thomas Montet

Source: Lire L’Article Complet