À Lyon, le festival Woodstower fait son retour après deux ans d'absence

Entre deux bras du Rhône au centre des 2 000 hectares du parc Miribel-Jonage situé à l’est de Lyon, une vaste prairie est le théâtre d’une grande agitation depuis quelques jours. Les équipes du festival Woodstower dressent les tentes et la scène : du 24 au 29 août, une belle bande d’artistes – Gaël Faye, Feu! Chatterton, Yseult, Abd Al Malik, Caravan Palace – se produira ici. Les curieux qui roulent sur la piste cyclable voisine s’arrêtent pour observer cette fourmilière. 

Au centre des préparatifs, Maxime Noly, le directeur du festival Woodstower, donne ses instructions. La disposition des lieux change. Il n’y aura cette année qu’une scène au lieu des cinq qui étaient habituellement dressées. Une adaption imposée par les restrictions sanitaires.

“On est en train d’installer le son, les lumières, on est vraiment dans la finalisation de cette scène”, glisse le directeur. Il a presque le trac après la longue pause imposée par le Covid-19. “Il y a de l’impatience, un peu de fébrilité car ça fait deux ans qu’on n’a plus mis les mains dedans. Il y a des petits réflexes qu’on perd, mais on les retrouve vite”

Un public debout

Environ 300 bénévoles vont donner un coup de main pour cette édition 2021. Ce sont souvent des habitués des lieux. Ils apprécient ce retour aux sources.
“Cela fait du bien de revenir, de retrouver le festival, le site… Après une telle pause, c’était facile de s’y remettre
, sourit Phoebe, lunettes de soleil sur le nez. 

Pour parer aux incertitudes générées par l’épidémie, les organisateurs ont concocté une programmation 100% française. Ainsi, pas de risque qu’un artiste rate son rendez-vous avec le public à cause d’une histoire d’avion annulé ou de frontière fermée. Une bonne nouvelle est également tombée ces derniers jours : le public pourra assister aux concerts debout. L’ambiance va monter d’un cran dès ce mardi 24 août au soir dans le parc de Miribel-Jonage, tout près de Lyon. 

Source: Lire L’Article Complet