Lubrifiant : bien le choisir, bien l’utiliser… Tout savoir sur le gel lubrifiant intime

Quand utiliser du lubrifiant ? À quoi sert un gel intime ? Comment bien choisir et appliquer correctement ce gel lubrifiant avant un rapport sexuel ? Retrouvez toutes les réponses aux questions que l’on se pose sur ce gel plaisir, qui peut nous aider à atteindre l’orgasme…

Restez informée

Composé essentiellement d’eau, le gel lubrifiant intime, un produit disponible en pharmacie et en grande surface, permet d’hydrater et d’humidifier les muqueuses lors d’un rapport sexuel vaginal ou anal. Ce liquide, à appliquer directement sur les parties intimes ou un préservatif, va permettre d’augmenter le plaisir lors d’une relation sexuelle, en réduisant les risques de frottements, d’irritations, de douleurs ou encore de brûlures au moment de la pénétration et des va-et-vient.

Quel est le rôle du lubrifiant ?

Le lubrifiant, est un gel, qui permet de “lubrifier” les parties intimes lors d’un rapport sexuel. Appliquer un lubrifiant intime sur les parties génitales a pour but de “faciliter” la pénétration sexuelle, qu’il s’agisse d’une pénétration vaginale ou d’une pénétration anale. Humidifier les muqueuses lors d’un rapport sexuel peut ainsi éviter les risques de frottements irritants ou douloureux.

Dans quels cas utiliser un gel lubrifiant intime ? Si de nombreux couples utilisent régulièrement du lubrifiant (aussi surnommé “gel plaisir”) lors de leurs rapports sexuels pour augmenter le confort et l’intensité d’une pénétration, la lubrification peut être très utile en cas de sécheresses vaginales.

En effet, les préliminaires permettent de faire monter l’excitation, et d’humidifier les muqueuses, mais cela ne suffit pas toujours.

Les causes des sécheresses vaginales sont diverses : elles peuvent être dues à un déséquilibre hormonal, à des infections urinaires à répétition, à une grossesse, à la ménopause, ou encore à la prise de certains médicaments.

Aussi, le stress, la fatigue ou encore une baisse de la libido peuvent être des facteurs de déshydratation des muqueuses du vagin.

Utiliser du lubrifiant est donc vivement recommandé pour :

  • Faciliter la pénétration lors d’un rapport sexuel vaginal
  • Faciliter l’introduction du pénis, ou d’un sextoy lors d’une sodomie
  • Réduire les frottements lors des va-et-vient
  • Éviter les irritations au niveau des parties intimes
  • Éviter les douleurs lorsque les muqueuses ne sont pas assez humides après les préliminaires
  • Éviter les risques de déchirures lors d’une pénétration difficile

À noter qu’en cas d’irritations, de sensations de brûlure, ou de douleurs persistantes, il est important de consulter un médecin.

Quand utiliser du lubrifiant ?

Il est recommandé d’appliquer du lubrifiant dès que l’on ressent le besoin d’humidifier davantage les muqueuses (si on sent que la pénétration est un peu plus difficile, ou lors d’une première sodomie par exemple), et de ne pas attendre des douleurs ou irritations plus intenses pour l’utiliser.

Pour appliquer du gel lubrifiant, c’est très simple : il suffit d’en déposer une ou deux gouttes à l’aide du bout des doigts, sur le pénis, et à l’entrée du vagin ou de l’anus. Ne pas hésiter à en ajouter si besoin, avant ou pendant le rapport sexuel.

L’application du gel lubrifiant peut tout à fait être envisagée comme un jeu coquin entre les deux partenaires : des caresses, des stimulations en l’appliquant soi-même ou sur l’autre, feront monter la température sous la couette !

Si les préservatifs sont déjà recouverts de lubrifiant, il est possible que vous ayez besoin d’en ajouter pour maximiser le confort lors de la pénétration. Ne pas hésiter dans ce cas à appliquer une noisette de gel directement sur le préservatif déroulé sur le pénis en érection, ou à l’entrée du vagin ou de l’anus du partenaire.

Le bon conseil : pensez à ranger votre gel lubrifiant dans la table de nuit, ou à proximité du lit, pour être sûr de toujours en avoir sous la main au cas où, et pour ne pas être coupé dans votre élan…

Comment choisir un lubrifiant intime ?

Principalement formulés à base d’eau ou de silicone, il existe de nombreux types de gels lubrifiants sur le marché. Saveur, parfum, formulation naturelle, version bio, texture particulière… L’offre est large, et chacun peut y trouver son bonheur !

Les gynécologues recommandent cependant d’opter pour des formules sans parabène, pour soulager les sensations d’inconfort en toute sécurité. Utilisés comme conservateurs dans ce type de produit, les parabènes sont considérés comme des perturbateurs endocriniens. Il est vivement conseillé d’éviter d’en appliquer localement, sur les muqueuses des parties intimes.

Le choisir avec la mention “hypoallergénique” est également un gage de qualité, surtout lorsque vous souffrez de sensibilités au niveau de la peau ou des muqueuses.

Attention aussi, lorsque vous utilisez du lubrifiant avec un préservatif que celui-ci soit de bonne composition : soit à base d’eau, soit de silicone, pour éviter d’altérer l’efficacité de ce moyen de contraception lors du rapport sexuel. Ne pas utiliser donc de recette de lubrifiant maison lorsque l’on utilise un préservatif, car les ingrédients utilisés pourraient détériorer le latex.

Enfin, pour un plaisir durable et optimal, il existe les lubrifiants au silicone : très agréables à utiliser, ils vont fluidifier la pénétration, et vous accompagner jusqu’à l’orgasme…

Source: Lire L’Article Complet