Le vaccin obligatoire pour voyager en avion ? Les prévisions du PDG des Aéroports de Paris

C’est une question qui va sans doute préoccuper de très nombreux voyageurs dans les mois, voire années à venir : un passeport sanitaire, ou passeport vaccinal, sera-t-il nécessaire pour pouvoir se déplacer en avion ? Invité de la matinale d’Europe 1 ce mardi 12 janvier, le président directeur général du groupe ADP (Aéroports de Paris) Augustin de Romanet a distillé quelques indices qui poussent à croire que bon nombre des compagnies demanderont bel et bien un document de ce type à leurs clients dans le futur.

  • Explosion de la rue de Trévise: deux ans après, le désespoir des victimes

    AFP

  • Portugal: la pandémie atteint des records, reconfinement imminent

    AFP

  • Covid-19: la pollution des masques menace les animaux sauvages, alertent les ONG environnementales

    Le Figaro

  • «J'ai demandé à ce que les ARS soient supprimées»: Eric Ciotti juge la chaîne logistique de vaccination «défaillante»

    Le Figaro

  • Cédric O: «Il doit y avoir une forme de supervision des pouvoir publics» des réseaux sociaux

    Le Figaro

  • Une caméra de surveillance filme le crash d'un petit avion, le pilote a survécu

    KameraOne

  • «C'est le chaos partout»: à Madrid, la tempête historique Filomena paralyse la ville

    Le Figaro

  • 30% des restaurants vont fermer, selon un représentant du secteur

    AFP

  • En Hongrie, un restaurant distribue repas chauds et denrée de base aux plus nécessiteux

    AFP

  • Grippe aviaire: "Continuons à manger du canard et du poulet!" (Denormandie)

    AFP

  • Stéphane Plaza choqué par l'état d'un bien dans "Maison à vendre" (M6)

    Télé7 Jours

  • Covid: le Bas-Rhin et sept autres départements passent au couvre-feu à 18h

    AFP

  • Pourquoi les manettes de jeu se ressemblent toutes ?

    Gentside

  • Un drone filme un spectacle fascinant sur un lac gelé du Kazakhstan

    KameraOne


  • Explosion de la rue de Trévise: deux ans après, le désespoir des victimes
    "Il n'y a pas de reconnaissance du statut de victime": les associations de victimes et la maire du IXème arrondissement se réunissent pour le deuxième anniversaire de l'explosion rue de Trévise. Ils désespèrent de voir leurs souffrances reconnues et les procédures aboutir, aussi bien en termes de reconstruction que de compensations financières.


    AFP


  • Portugal: la pandémie atteint des records, reconfinement imminent
    Alors que la pandémie a atteint de nouveaux records au Portugal, qui se prépare cette semaine à un nouveau confinement strict, l'hôpital Santa Maria de Lisbonne est sous pression. "On a eu une augmentation très élevée des hospitalisations dans les unités Covid", explique la directrice de l'établissement.


    AFP


  • Covid-19: la pollution des masques menace les animaux sauvages, alertent les ONG environnementales
    Si les masques aident à sauver des vie pendant la pandémie de coronavirus, ils deviennent aussi un danger mortel pour la vie sauvage et notamment la flore et la flore aquatique. Les oiseaux et les créatures marines sont pris au piège de ces protections faites de papier et de plastique et qui, une fois jetées, se nichent dans les habitats des animaux.


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Des sociétés françaises réclament le passeport sanitaire

“Ce mouvement est en route”, a notamment estimé le patron d’ADP lors de cet entretien. Des documents de ce type vont être mis en place dans le monde.

Aujourd’hui, vous avez beaucoup d’acteurs privés qui mettent en place des certifications sanitaires (…) qui visent à permettre de donner une garantie, une force probatoire à la qualité du laboratoire et du résultat du test“, a-t-il ensuite développé.

Je suis sollicité tous les jours par des acteurs privés, qui me disent : ‘Monsieur de Romanet, nous voulons vous proposer des passeports sanitaires‘. Je leur dis : ‘Non, ça n’est pas un passeport, un passeport c’est la prérogative de la puissance publique. Ce que vous voulez mettre en place, c’est un certificat, une espèce de garantie'”, a-t-il poursuivi. Des certificats de garantie notamment réclamés par des “sociétés françaises” dont le dirigeant n’a pas révélé les noms.

Et la question ne sera bien évidemment pas limitée à la France : dès le mois de novembre 2020, la patron de la Quantas, première compagnie australienne, avait déjà évoqué la possibilité d’imposer le vaccin aux voyageurs, estimant que “cela va devenir une chose courante, pour en avoir parlé à des collègues d’autres compagnies aériennes dans le monde”.

Israël a déjà voté pour

Pour l’heure, un pays s’apprête à mettre en place un passeport sanitaire : Israël, où les députés ont voté en ce sens il y a quelques jours. Le passeport sera octroyé pour une durée de trois jours après le résultat d’un test PCR négatif, et six mois pour un citoyen s’étant fait vacciner. Mais il n’est pas encore question de l’imposer aux voyageurs : il pourrait par exemple être nécessaire pour assister à des événements culturels ou pour aller au restaurant.

Mais une telle mesure ne devrait pas voir le jour en France selon Augustin de Romanet : “La question du passeport sanitaire, elle a été traitée par les pouvoirs publics en France, qui sont hostiles à l’idée même d’interdire de voyager aux personnes qui ne sont pas vaccinées. Néanmoins, il faut prendre garde au fait que ce que nos concitoyens attendent, et aussi dans l’ensemble des pays du monde, c’est l’efficacité”.

Source: Lire L’Article Complet