Le Festival International du film de Berlin abolit les distinctions genrées pour les acteurs et actrices

Une petite révolution. Dans un communiqué publié ce lundi 24 août, le Festival international du film de Berlin, aussi connu sous le nom de la Berlinale, a annoncé renoncer à la distinction genrée entre acteurs et actrices.

Dès sa prochaine édition, en février 2021, le festival de cinéma ne remettra qu’un seul prix d’interprétation, mixte, pour les catégories récompensant habituellement les femmes d’un côté et les hommes de l’autre.

Ainsi, adieu les petits Ours d’argent pour le “Meilleur acteur dans un rôle principal” et la “Meilleure actrice dans un rôle principal”, remplacé par un seul prix : “Ours d’argent pour la meilleure interprétation dans un rôle principal”, précise le communiqué. Même chose pour les seconds rôles, donc, avec un Ours d’argent pour la meilleure interprétation dans un second rôle.

Encourager une prise de conscience

Pourquoi ce choix radical ? L’explication est limpide : “Nous pensons que le fait de ne pas séparer les prix récompensant l’interprétation des acteurs en fonction du genre amène à sensibiliser l’industrie du cinéma à prendre davantage conscience de cette question.”

Créé en 1951, souvent vu comme l’antichambre des Golden Globes et des Oscars, le Festival international de Berlin pourrait-il inspirer d’autres grands festivals de cinéma à lui emboîter le pas ?

Par ailleurs, une nouvelle catégorie de prix a été créée : l’Ours d’argent du Prix du Jury, en remplacement de l’Ours d’argent Alfred Bauer, après des révélations sur le passé nazi du premier directeur de la Berlinale, justifie le communiqué.

  • Iris Brey : “L’expérience du féminin intéresse peu les cinéastes”
  • Minnie au pays des Bisounours : non, le monde du cinéma d’animation n’est pas exempt de sexisme

Source: Lire L’Article Complet