Koh Lanta La Légende : ce qu’il faut savoir de la saison spéciale qui fête les 20 ans de l’émission

20 ans d’existence et 20 candidats d’exception. La soirée de lancement de la nouvelle saison de Koh Lanta promet d’être iconique. Intitulée La Légende, la saison spéciale de Koh Lanta qui débute sur TF1 ce mardi 24 août réunit 20 des meilleurs candidats de l’histoire du jeu télévisé.

“Nous avons choisi de mélanger savamment des aventuriers qui ont gagné Koh-Lanta et ceux qui ont marqué le programme par leurs records. On a essayé de balayer toutes les générations et les époques de Koh-Lanta. Nous voulions des gens motivés, volontaires et charismatiques”, assure Denis Brogniart, cité par CNews.

Seulement “la crème de la crème” précise le présentateur. Voici les nouveautés de la saison.

Une diffusion le mardi soir au lieu du vendredi 

Comme le veut la tradition, les candidats sont cette saison réunies sur une île en Polynésie. Et pour suivre leurs aventures chaque semaine, le rendez-vous n’est plus fixé le vendredi soir en première partie de soirée mais bien le mardi. Une décision annoncée par la chaîne qui n’a pas beaucoup plu aux téléspectateurs adeptes du show télévisé.

Sur les réseau sociaux, plusieurs ont souligné la concurrence avec les matchs de foot où ceux de la Ligue des Champions eux aussi programmés les mardis et mercredis soirs. D’autres se sont attristés de ne plus pouvoir partager ce moment télévisuel en famille : et oui, le mercredi, il y a école et le programme termine aux alentours de minuit…

Un casting de légendes en Polynésie

Comme annoncé, les 20 candidats de cette année sont tous des légendes de Koh Lanta : gagnants, finalistes, champions de records… Parmi les 10 hommes et les 10 femmes que l’on retrouvera dès le 24 août, que des noms incontournables de l’émission : Claude Dartois, Clémence Castel, Freddy Boucher, Teheiura Teahi, Sam Haliti, Clémentine Jullien, Karima Baradji, Jade Handi, ou encore Laurent Maistret.

Concernant l’un des favoris, Claude Dartois, deux fois finalistes en trois participations, cette saison sera la dernière.

“Je vous l’annonce, c’était ma dernière ! Ce sont les 20 ans et ma 4ème participation. Si j’avais 30 ans encore, mais j’en ai 40… A un moment il faut savoir l’accepter. C’est bon, j’arrête. Plein d’aventuriers arrivent derrière. Ils ont le talent et l’envie et c’est ce qui prime à Koh-Lanta”, confie-t-il à Télé-Loisirs.

Certains candidats emblématiques n’ont pas signé leur retour pour la simple et bonne raison : les candidats ne doivent pas avoir participé à d’autres émissions de télé-réalité en dehors de Koh Lanta. Ainsi, Dylan Thiry, Moundir ou encore Inès, la candidate dont le maillot de bain a rappelé à certains que les femmes ont des fesses, sont exclus de cette nouvelle aventure.

Règles modifiées, difficultés augmentées

Si certaines règles sont inchangées d’autres sont vouées à se complexifier. “Ils pensaient tout connaître et pourtant… Ils vont être saisis d’effroi dès le début du jeu et jusqu’à la finale “, annonce Julien Magne, directeur des programmes, cité par OuestFrance.

Les 20 candidats seront séparés en deux groupes : d’un côté les femmes, de l’autre les hommes. L’aventure commence sans jeu de confort, sans riz, avec uniquement deux machettes mises à disposition. Les épreuves seront plus difficiles et seront uniquement des épreuves d’immunité, d’abord individuelles.  

“Il n’y avait aucun confort au début, c’était vraiment très limité par rapport à mes aventures précédentes”, explique Teheuira, l’un des candidats légendes, cité par La Dépêche.

“Pour cet anniversaire en Polynésie, c’était important de remettre en avant les fondamentaux du programme. Les deux équipes vont être dispatchées de manière particulière au début, la survie va être extrême et les jeux auront toujours une difficulté supplémentaire”, souligne Alexia Laroche-Joubert, productrice du jeu.

Protocole sanitaire strict

En avril dernier, on apprenait qu’un membre de l’équipe de Koh Lanta avait été contaminé par le Covid-19, puis hospitalisé. Une enquête sanitaire avait ensuite été ouverte pour déterminer si d’autres personnes ont été contaminées, rappelle Midi Libre.

Cependant, un protocole sanitaire très strict a bien sûr été mis en place. “Koh-Lanta est venue avec un protocole encore plus rigoureux que ce qu’on impose aux personnes qui viennent avec des motifs impérieux. Cela a fait l’objet d’une convention très stricte”, a assuré Dominique Sorain, haut-commissaire en Polynésie, cité par le quotidien régional.

Pour éviter toute contamination, et pour améliorer le suivi des contacts, une bulle sanitaire a été mis en place pour les techniciens et des candidats.

Aucune autre information sur les tests de dépistage et sur la vaccination des équipes et participants n’a été dévoilée. Le tournage s’est déroulé entre mars et mai 2021.

  • Spleen, ancien candidat de “The Voice”, mis en examen pour viols et agressions sexuelles
  • Le Haut conseil à l’égalité épingle la télé-réalité française, “grande pourvoyeuse de sexisme”

Source: Lire L’Article Complet