Jul et ses compères affolent la planète rap avec « 13 Organisé »

Depuis trois jours, tous les amateurs de rap n’ont qu’une ville sur les lèvres : Marseille. Pour cause, vendredi l’hyperactif Jul a frappé fort en balançant la compilation 13 Organisé, réunissant une cinquantaine d’artistes de la cité phocéenne, dont
SCH, L’Algerino, Naps ou Le Rat Luciano. Sans oublier en guest, le professeur
Didier Raoult (ou presque), qui deale de la chloroquine dans le clip L’Etoile sur le maillot.

View this post on Instagram

13 organisé ✊🏼

A post shared by 🅹🆄🅻 📀👽💿 (@juldetp) on

Un album événement qui affole les compteurs. Le clip sorti vendredi frôle quasiment les quatre millions de vues et plusieurs titres figurent déjà en tête des classements des plateformes de streaming. Des premiers signaux plus qu’encourageants et un succès incontestable qui pourrait se confirmer dans les jours à venir avec les premiers chiffres de vente. Placée sous l’égide de l’OVNI, 13 Organisée devrait faire date dans la galaxie des compils rap.

Un projet fédérateur

Tout est réuni pour en tout cas. A commencer par le nombre impressionnant de rappeurs ayant répondu présent à l’appel de Jul. La compilation rassemble différentes générations (des incontournables Akhenaton et Shurik’n au prometteur Soso Maness) et différents styles (du très populaire Soprano à celui plus confidentiel de Kofs), à l’image de la richesse du rap marseillais. On n’aurait toutefois pas été contre plus de rappeuses, sur une cinquantaine d’artistes seule une femme figure sur 13 Organisé : Keny Arkana, trente secondes sur Heat.

Une pléthore de rappeurs rassemblés pour célébrer la cite phocéenne, et fédérés autour de ses symboles, Notre-Dame de la Garde, le Vieux Port et bien entendu l’OM. C’est d’ailleurs dans les coulisses du Vélodrome, maillots bleus sur le dos, que Jul et ses compères avaient amorcé le projet avec l’hymne Bande organisée, sorti mi-août. Une vidéo qui compte plus de 122 millions de vues à l’heure actuelle, et une chanson classée triple disques de platine (30 millions de streams) en 25 jours et de diamant (50 millions) en 38 jours. « Un record absolu dans le rap français », note Libé.

La vague des compils départementales

Cette compilation rap n’est pas sans rappeler celle portée par Fianso, 93 Empire en 2018. Le rappeur avait rassemblé la crème de la crème de la Seine-Saint-Denis, soit une quarantaine d’artistes, NTM, Soolking, Kaaris ou encore Kalash Criminel. L’album avait été certifié disque de platine.

Et l’Essonne aussi connaîtra bientôt son projet collectif avec le 91 All Stars dont le premier single de Ninho, La zone, a été dévoilé le 2 octobre. En dix jours le clip compte un peu plus de 2 millions de vues, bien loin du carton de Bande organisée. Il se murmure toutefois que PNL pourrait compter parmi les artistes présents, de quoi créer l’événement. Mais est-ce assez pour prétendre au carton de 13 Organisé ?

Source: Lire L’Article Complet