Jordanie : qui étaient les Nabatéens ?

Ces nomades arabes, qui sillonnèrent la région et s’enrichirent grâce au commerce, ont fait de Pétra leur capitale au quatrième siècle av. J.-C.

Ce peuple de nomades originaire de la péninsule arabique se trouvait déjà dans la vallée lorsque, au IVe siècle av. JC, le chef de la dynastie hellénistique des Séleucides déferla avec son armée, ainsi que le raconte l’historien grec Hérodote. La bataille avec les Séleucides (dont le territoire s’étendit de l’Anatolie à l’Indus), épique, finit par une alliance, chaque camp trouvant intérêt à instaurer de bonnes relations. Les Nabatéens contrôlaient les routes par lesquelles transitaient de nombreux produits : épices venues d’Inde ; encens, myrrhe et aloès – utilisé dans les parfums et la pharmacopée – arrivés du Yémen ; bitume de la mer Morte, pour calfater des navires.

Des nomades qui édifièrent Pétra

La fortune acquise grâce à ce monopole leur permit d’édifier Pétra, leur capitale. Ils battaient aussi monnaie et avaient leur propre écriture. Au Ier siècle av. JC, le déclin des Séleucides permit aux rois nabatéens d’étendre encore plus loin leur domination. Au tournant de notre ère, ils contrôlaient une région couvrant le sud de la Syrie actuelle, la Jordanie, le Néguev, le Sinaï et le Hedjaz dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, où les vestiges de la ville nabatéenne d’al-Hijr (la Hegra des Romains) passionnent les chercheurs.

📸 En images : la Jordanie d’Amman à Pétra, comme une irrésistible envie d’Orient

➤ Dossier spécial Jordanie parue dans le magazine GEO de novembre 2020 (n°501, Jordanie).

➤ Pour voir tous les numéros de GEO disponibles à l’unité, c’est par ici ! Vous êtes déjà fidèle au contenu GEO ? Alors pour ne rien manquer, découvrez nos formules d’abonnement pour recevoir chaque mois GEO chez vous en toute simplicité. 

A lire aussi :

⋙ La Jordanie en 15 dates clés

⋙ Un tombeau hors du commun découvert en Jordanie

⋙ Jordanie : voyage sur la route des Rois

Source: Lire L’Article Complet