Emily in Paris : Laurence Boccolini dézingue la série Netflix et ses "clichés grotesques"

Sur Instagram, Laurence Boccolini a démonté la nouvelle série Netflix intitulée Emily in Paris, à cause des nombreux clichés qu’elle véhicule sur les Français et sur leur comportement.

Ce lundi 5 octobre 2020, Laurence Boccolini a poussé un petit coup de gueule sur son compte Instagram. Depuis vendredi 2 octobre, Netflix a dévoilé sur sa plateforme une toute nouvelle série intituléeEmily in Paris. Cette dernière, portée à l’écran par l’actrice Lily Collins, est signée Darren Star, qui a réalisé notamment les deux premières saisons de Sex & the city, mais aussi de Beverly Hills.L’animatrice télé et radio de 57 ans avait visiblement un peu de temps devant elle ce week-end puisqu’elle en a profité pour visionner les premiers épisodes de ce show made in USA.

Le moins que l’on puisse dire est que la maman de la petite Willow n’a pas du tout été convaincue et elle a tenu à le faire savoir à ses fans. "Oh mon dieu, c’est une blague ???", commence Laurence Boccolini en légende de son post, avant de préciser ne pas avoir "ri (jaune) comme ça depuis la scène où Carrie Bradshaw en béret et talons hauts marche dans une crotte de chien (évidemment à Paris on est crades) dans ‘Sex and the city’". "Bon normal c’est le même réalisateur. Alors j’ai voulu regarder cette série tant annoncée sur Netflix !!! ‘Emily in Paris’ c’est magnifique", lance-t-elle avec ironie avant de citer toutes les raisons pour lesquelles elle n’a pas accroché avec ce nouveau programme.

View this post on Instagram

OMG 😱 c’est une blague ?????? je n’avais pas ri ( jaune ) comme ça depuis la scène ou carrie bradshaw en béret et talons hauts marche dans une crotte de chien ( évidemment a paris on est crade) dans sex and the city. BON Normal c’est le même realisateur . Alors j’ai voulu regarder cette série tant annoncée sur @netflixfr !!! #emilyinparis C’est magnifique 🤣. 🥳🎉Vous apprendrez donc tout au long que nous sommes des buses , des fainéants ( le français ne bosse qu’à partir de 10:30 alors que lamericain commence lui a 8:00), que nous sommes prétentieux , debiles , méchants , odieux au travail, pas très propres , mal sapés, hermétiques aux langues et à l’évolution en général , que tous les hommes draguent non stop en étant à la limite du harcèlement , que les américains ont la clé de la réussite et nous des WC. PUR moment d’hilarité je dis bravo @netflixfr et bravo au réalisateur d’avoir mis plus de clichés absolument grotesques sur les français et les parisiens que KK sur son insta perso. J’ai cherché le deuxième degré pendant des heures … Pour rien : y en pas ! C’est ainsi que le créateur de la série nous voit donc… Je vous invite à regarder cette série tant vous vous demandez si vous ne rêvez pas . Je plains les acteurs français qui ont du y jouer des rôles de français avec des personnages tellement pathétiques . Manque l’accordéon pour faire totalement mauvais documentaire… Si vous voulez savoir comment certains américains nous voient ( en tous cas les créateurs de la série ) n’hésitez pas … Vous allez être ravis 😀. Merci pour ce franc moment d’humour ( on va le prendre comme ça ) 🤣👌 Parce que pour avoir longtemps et souvent bossé aux usa 🇺🇸 je rigole doucement…. #cliché paris #nonsense ridicule

A post shared by laurence boccolini (@lolobocco) on

OMG c’est une blague ?????? je n’avais pas ri ( jaune ) comme ça depuis la scène ou carrie bradshaw en béret et talons hauts marche dans une crotte de chien ( évidemment a paris on est crade) dans sex and the city. BON Normal c’est le même realisateur . Alors j’ai voulu regarder cette série tant annoncée sur @netflixfr !!! #emilyinparis C’est magnifique . Vous apprendrez donc tout au long que nous sommes des buses , des fainéants ( le français ne bosse qu’à partir de 10:30 alors que lamericain commence lui a 8:00), que nous sommes prétentieux , debiles , méchants , odieux au travail, pas très propres , mal sapés, hermétiques aux langues et à l’évolution en général , que tous les hommes draguent non stop en étant à la limite du harcèlement , que les américains ont la clé de la réussite et nous des WC. PUR moment d’hilarité je dis bravo @netflixfr et bravo au réalisateur d’avoir mis plus de clichés absolument grotesques sur les français et les parisiens que KK sur son insta perso. J’ai cherché le deuxième degré pendant des heures … Pour rien : y en pas ! C’est ainsi que le créateur de la série nous voit donc… Je vous invite à regarder cette série tant vous vous demandez si vous ne rêvez pas . Je plains les acteurs français qui ont du y jouer des rôles de français avec des personnages tellement pathétiques . Manque l’accordéon pour faire totalement mauvais documentaire… Si vous voulez savoir comment certains américains nous voient ( en tous cas les créateurs de la série ) n’hésitez pas … Vous allez être ravis . Merci pour ce franc moment d’humour ( on va le prendre comme ça ) Parce que pour avoir longtemps et souvent bossé aux usa je rigole doucement…. #cliché paris #nonsense ridicule

Des Français "prétentieux, débiles, méchants…" ?

"Vous apprendrez donc tout au long que nous sommes des buses, des fainéants (le Français ne bosse qu’à partir de 10h30 alors que l’Américain commence lui à 8h00), que nous sommes prétentieux, débiles, méchants, odieux au travail, pas très propres, mal sapés, hermétiques aux langues et à l’évolution en général, que tous les hommes draguent non-stop en étant à la limite du harcèlement, que les Américains ont la clé de la réussite et nous des WC. Pur moment d’hilarité, je dis bravo à Netflix et bravo au réalisateur d’avoir mis plus de clichés absolument grotesques sur les Français et les Parisiens que KK sur son insta perso", ajoute celle qui a "cherché le deuxième degré pendant des heures", en vain. "Si vous voulez savoir comment certains Américains nous voient (en tout cas les créateurs de la série) n’hésitez pas… Vous allez être ravis. Merci pour ce franc moment d’humour (on va le prendre comme ça). Parce que pour avoir longtemps et souvent bossé aux USA je rigole doucement", conclut Laurence Boccolini en qualifiant la série de "ridicule".

Source: Lire L’Article Complet