"Elle est effrayante", Fabien Lecoeuvre s'en prend au physique de la chanteuse Hoshi et crée la polémique

Le chroniqueur Fabien Lecoeuvre a attaqué la chanteuse Hoshi sur son physique. Une séquence édifiante qui lui a couté un sévère rappel à l’ordre des twittos et de l’artiste elle même.

Encore un jour où une femme se fait critiquer ou encenser sur son physique sans avoir demandé l’avis de quiconque. Fabien Lecoeuvre, chroniqueur et spécialiste de la musique, était l’invité de la web radio “Arts-Mada” hier matin, et il aurait peut-être mieux fait de ne pas se lever…. C’est après sa phrase : “Quand est-ce qu’on va nous sortir des beaux mecs, ou des filles sublimes ?” qu’il s’est s’attaqué gratuitement à la chanteuse Hoshi, sans que personne n’intervienne dans le studio. “Quand vous regardez Hoshi, par exemple, qui a un talent incroyable, indiscutable, vous mettez un poster de Hoshi dans votre chambre vous? Elle est effrayante[…] J’ai rien contre cette fille qui est géniale. […] Mais qu’elle donne ses chansons à des filles sublimes”. Une remarque profondément cruelle et sexiste à laquelle a répondu l’artiste sur Twitter, soutenue par les internautes et ses consœurs du monde musical.

Tellement grave de tenir ce genre de propos @FabienLecoeuvre On lui offre un poster ou un miroir ? J’hésite pic.twitter.com/v0L98QzLj5



Dans l’après-midi, Hoshi a répondu non sans colère : “tellement grave de tenir de tels propos”, suivi d’un pic bien mérité : “On lui offre un poster ou un miroir ? J’hésite”. Sur les réseaux sociaux, les internautes se sont emballés, tout comme les chanteuses telles que Coeur de pirate ou encore Clara Luciani, pour défendre la jeune artiste et dénoncer ces injonctions faites aux femmes dans le monde de la musique. Dans son tweet d’excuse, Fabien Lecoeuvre a persisté dans son idée, sans sembler comprendre le problème : “Je relatais simplement une différence d’époque où les maisons de disques et les publics faisaient beaucoup plus attention aux physiques des artistes qu’aujourd’hui” suivi d’un emoji coeur. “C’est à cause de gens comme vous que des jeunes abandonnent leur rêve, pas à cause des maisons de disque.” a dénoncé Hoshi. N’en déplaise au chroniqueur, elle est déjà disque de platine à 24 ans et la chanteuse n’est pas prête de s’arrêter là…

Source: Lire L’Article Complet