Du street art en braille, c’est l’œuvre du graffeur The Blind

« Donner accès à la culture pour les personnes déficientes visuelles. » C’est le leitmotiv de
The Blind,
street artist à l’origine de graffitis en braille depuis 2004. Le graffeur veut également « ouvrir les yeux du grand public » sur les difficultés rencontrées par les personnes aveugles : « Mon travail, il est fait en sorte que les voyants et les non-voyants […] communiquent ensemble. »

« J’ai fait différents brailles, dans différentes villes et pays. Par exemple, dans les catacombes, j’ai écrit “Brailler du noir” », témoigne The Bind, diplômé de l’école des Beaux-Arts de Nantes. Le graffeur utilise également la sérigraphie pour mettre en avant l’inclusivité.

Brut, partenaire de 20 Minutes, est allé à sa rencontre. Découvrez son témoignage en vidéo :

Source: Lire L’Article Complet