Des avocats déposent un recours contre le masque dès 6 ans

Alors que de nombreux parents se sont opposés au masque dès 6 ans, un collectif d’avocats dépose un recours auprès du Conseil d’Etat, pour dénoncer "la souffrance tant psychologique que physique occasionnée par le port du masque 8 heures par jour chez de nombreux enfants".

Plusieurs pétitions ont été lancées et ont déjà recueillies plusieurs dizaines de milliers de signatures. Sur le groupe Facebook “Nous ne masquerons pas nos enfants”, les témoignages de parents en colère se multiplient. “Je dis non au masque à l’école, laissez nos enfants respirer et libres, et ne les étouffez pas avec ces masques qui ne servent à rien“, s’indigne une maman. “L’enfant a une grande capacité de résilience… Est-ce une raison de lui faire accepter tout et n’importe quoi ? Notamment bafouer ses droits ?!“, interroge un papa. Parmi les arguments avancés par ces parents, le risque d’effets secondaires délétères pour la santé physique et mentale de leurs enfants.

Des avocats déposent un recours contre le masque dès 6 ans

Un collectif d’avocats a décidé de déposer un recours ce 20 novembre devant le Conseil d’Etat, contre l’obligation du port du masque dès l’âge de 6 ans, précise France Info. Saisis par de nombreux parents, ils dénoncent “la souffrance tant psychologique que physique occasionnée par le port du masque 8 heures par jour chez de nombreux enfants”. D’autant que les professionnels de santé constatent un faible risque de propagation de l’épidémie chez les enfants, l’une des raisons pour laquelle les écoles restent ouvertes durant ce deuxième confinement. Les avocats estiment également que “l’intérêt supérieur de plus de 4 millions d’enfants de 6-11 ans n’a, à aucun moment, été pris en considération, et ce en violation des dispositions constitutionnelles et internationales”. Ils évoquent enfin les problèmes de maux de têtes, dermatologiques, ainsi que l’angoisse et l’agressivité de certains enfants contraints de porter le masque à longueur de journée.

Le masque n’est pas dangereux pour les enfants, assurent les médecins

Qu’en pensent les médecins ? Selon le professeur Yves Buisson, épidémiologiste et président la cellule de veille scientifique sur le Covid-19 à l’Académie nationale de médecine. “L’air expiré est certes plus riche en CO2, mais ces particules passent à travers le masque, tout comme l’oxygène qui parvient très bien aux poumons. Le masque ne change rien à la qualité des échanges gazeux, a-t-il expliqué à Franceinfo. Pour la secrétaire générale de la Société française de pédiatrie, le Dr Christèle Gras-Le Guen, le danger est ailleurs : dans le fait de priver les enfants d’école. “Le port du masque dès 6 ans ne nous inspire aucune inquiétude pour la santé somatique ou la respiration. En revanche, on sait que le fait de continuer à aller à l’école sera extrêmement bénéfique pour leur santé psychique, et pour combler leur besoin d’avoir une vie d’enfant.”, a-t-elle détaillé, toujours sur Franceinfo.

A noter que l’OMS et l’UNICEF précisent que la décision d’utiliser un masque pour les enfants de 6 à 11 ans doit être prise dans des cas précis : une transmission intense dans la zone où réside l’enfant, sa capacité à l’utiliser correctement et en sécurité. Ils recommandent également de prendre en compte les incidences du masque sur l’apprentissage et son développement psychosocial ainsi que “les contextes spécifiques ou les interactions particulières de l’enfant avec d’autres personnes exposées à un risque élevé de développer une maladie grave, telles que les personnes âgées et celles souffrant d’autres affections préexistantes”.

Des explications qui n’ont guère convaincues. Si certains ont tenté le tout pour le tout en envoyant leur enfant à l’école sans masque avec lettre, pétition ou courrier d’avocat à l’appui, d’autres ont fait un choix radical : la déscolarisation. S’ils sont encore peu nombreux, les prises de position et appels à la grève se multiplient.

  • Masque à l'école : mon enfant allergique doit-il porter un masque ?

    Un enfant de 6 ans scolarisé en grande section de maternelle doit-il porter le masque à l'école ? Et dans la rue ? Dans quels cas les enfants sont-ils dispensés de masque, qui doit le porter ? Les réponses à vos questions.

L’école peut refuser l’accès à l’école aux enfants non masqués

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Mais quelle est la marge de manœuvre légale de ces parents ? L’école peut-elle refuser l’accès l’école à ces enfants s’ils se présentent devant l’établissement non masqués ? La réponse est oui !  Excepté pour des raisons de santé avec un justificatif médical attestant que l’enfant a une dérogation, “en cas de non-port du masque par un élève à son arrivée dans l’établissement scolaire, il convient toutefois de lui en proposer un. Ce n’est qu’en cas de refus explicite de porter le masque proposé, que ce refus, soit formulé par l’élève lui-même ou par ses représentants légaux, que l’accès à l’établissement devra être interdit à l’élève”, précise le gouvernement.

Source: Lire L’Article Complet