Covid-19 : quand sera-t-il possible de se faire vacciner en pharmacie ?

Si les médecins généralistes peuvent administrer le vaccin AstraZeneca à certains de leurs patients, qu’en est-il des pharmaciens ? Le vaccin contre la Covid-19 sera-t-il, comme celui contre la grippe, accessible en pharmacie ? La Haute Autorité de Santé vient de dévoiler de nouvelles informations sur le sujet. On fait le point.

Depuis le 25 février, les médecins généralistes peuvent vacciner leurs patients âgés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités avec le sérum AstraZeneca. Le nombre de Français éligibles à ce vaccin a d’ailleurs été élargi le 1er mars : les personnes âgées de 65 à 75 ans à risque de formes graves de Covid-19 peuvent désormais se faire vacciner chez leur généraliste.

  • FEMME ACTUELLE – Yves Rénier dénonce le "chantage bizarre" de Sélim Fourniret qui s'oppose au téléfilim sur son père

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Aretha Franklin, la reine de la soul, est décédée

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Emmanuel Macron dévoile la date de fin du couvre-feu : la drôle de réaction de l'Élysée

    Femme Actuelle

  • Femme Actuelle – “TPMP” : Loana va porter plainte contre Sylvie Ortega pour vol

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – L’acteur Frank Mills, vu dans “Coronation Street”, est mort à l’âge de 93 ans

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – “Mourir d’aimer” : retour sur l'affaire Russier, la véritable histoire qui a inspiré le film

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Jean-Luc Reichmann : son tendre message d'amour pour l'anniversaire de sa compagne

    Femme Actuelle

  • Femme Actuelle – Céline Dion : cet immense succès dont elle ne voulait pas

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Jane Birkin : elle se livre sur la dernière image qu’elle a de Serge Gainsbourg

    Femme Actuelle

  • Femme Actuelle – Michel Drucker dévoile son nouveau projet

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Manuela Lopez hospitalisée : l’actrice se bat contre une maladie incurable

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Nicolas Sarkozy condamné : un tweet de 2015 épingle l'ancien président de la République

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Fred Testot : son évolution physique en images

    Femme Actuelle

  • Comment réussir mes essayages de robes de mariée ? (vidéo)

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Nicole Kidman présente ses filles à la cérémonie des Golden Globes !

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Les images folles de ce restaurant chinois tenu par des robots !

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Yves Rénier dénonce le "chantage bizarre" de Sélim Fourniret qui s'oppose au téléfilim sur son père
    FEMME ACTUELLE – Yves Rénier dénonce le "chantage bizarre" de Sélim Fourniret qui s'oppose au téléfilim sur son père


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Aretha Franklin, la reine de la soul, est décédée
    FEMME ACTUELLE – Aretha Franklin, la reine de la soul, est décédée


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Emmanuel Macron dévoile la date de fin du couvre-feu : la drôle de réaction de l'Élysée
    FEMME ACTUELLE – Emmanuel Macron dévoile la date de fin du couvre-feu : la drôle de réaction de l'Élysée


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Quelle est la place des pharmacies dans ce dispositif ? “Dans le courant du mois de mars, nous rendrons le vaccin AstraZeneca accessible directement en pharmacie pour tous les Français entre 50 et 64 ans”, avait déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran le 18 février lors d’une conférence de presse.

La vaccination par les pharmaciens pourrait cependant être accessible plus tôt que prévu. Et pour cause : le nombre de médecins généralistes volontaires pour administrer le vaccin AstraZeneca est en deçà des attentes.

Vaccin en pharmacie : accélérer la campagne de vaccination

Face à cette situation, une “réunion de concertation” aura lieu en urgence ce mardi après-midi au ministère de la Santé. L’objectif ? Elargir le dispositif de vaccination en y intégrant plus rapidement que prévu les pharmaciens.

Le 2 février dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) s’était positionnée en faveur de la vaccination par les sages-femmes et les pharmaciens. “En plus des médecins et des infirmiers, la HAS recommande aujourd’hui que les sages-femmes ainsi que les pharmaciens (…) puissent prescrire et administrer le vaccin AstraZeneca”, pouvait-on lire dans un communiqué. Mais pour ces professionnels de santé, l’administration du vaccin anti-Covid pourrait finalement ne pas se limiter au sérum AstraZeneca.

Les pharmaciens pourraient bientôt administrer tous les vaccins anti-Covid

Dans un communiqué publié ce mardi 2 mars, la HAS recommande désormais que les médecins, les pharmaciens, les infirmiers et les sages-femmes puissent vacciner avec les sérums AstraZeneca, Pfizer/ BioNTech et Moderna, afin d’accélérer la campagne de vaccination. Elle souhaite ainsi que “l’administration des vaccins à ARNm comme ceux à vecteur viral puisse être réalisée par les infirmiers, les sages-femmes et par les pharmaciens”, peut-on lire dans ce document.

Tous les vaccins anti-Covid pourront donc bientôt être réalisés en pharmacie, “sauf chez les femmes enceintes, et les personnes présentant un trouble de l’hémostase (les personnes sous traitement anti-coagulant ne sont pas concernées par cette restriction)”, précise la HAS. Pour ce faire, les pharmaciens devront “être formés et avoir déclaré une activité de vaccination auprès de leur ARS”, souligne l’autorité de santé.

A lire aussi :

⋙ Covid-19 : 7 choses à savoir sur le vaccin Johnson & Johnson bientôt autorisé en France

⋙ Nouveau calendrier vaccinal : plus de 50 ans, de 65 ans… quand pourrez-vous être vacciné contre la Covid-19 ?

⋙ Effets secondaires, comment se faire vacciner : tout savoir sur le vaccin contre la Covid-19

Source: Lire L’Article Complet