Covid 19 : pourquoi la maladie se transmet plus rapidement qu'au début de l'épidémie ?

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Depuis son apparition en Chine, le Covid-19 a muté sous une nouvelle forme. D’après des chercheurs, cette variante du virus infecterait plus facilement les cellules. Ils ont présenté leurs résultats ce jeudi dans une nouvelle étude.

Depuis décembre 2019, l’épidémie de Covid-19 s’est propagée à l’échelle mondiale. Pour l’heure, aucun traitement ne permet de soigner le coronavirus. La communauté scientifique continue donc ses recherches afin de stopper ou de ralentir sa propagation. Une nouvelle variante du SARS-CoV-2 a récemment fait son apparition. D’après les résultats d’une récente étude, publiée dans la revue Cell, cette mutation infecterait plus facilement les cellules que celle apparue au début de l’épidémie.

Les chercheurs des Universités de Sheffield, de Duke et du laboratoire National de Los Alamos ont présenté leurs travaux ce jeudi. La nouvelle variante du coronavirus est appelée D614G. Cette mutation concerne uniquement une seule partie de l’ADN du Covid-19, dont l’endroit où se trouve la pointe par laquelle le virus pénètre et infecte les cellules du corps humain.

Covid-19 : quel est l’impact de cette nouvelle variante sur la gravité de la maladie ?

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont donc analysé les données de 999 patients britanniques touchés par le Covid-19 et hospitalisés. Ils ont constaté que la mutation avait augmenté la charge virale augmentait, mais qu’elle n’avait eu aucun effet sur la gravité de la maladie. Les scientifiques ont également mené des tests en laboratoire. Leurs résultats ont démontré que la variante D614G a été capable d’infecter trois à six fois plus de cellules humaines.

Les auteurs de l’étude estiment que le Covid-19 est plus infectieux qu’au début de la pandémie, mais ils savent pas encore s’il est plus transmissible entre humains. “Nous ne savons pas encore si une personne s’en sort moins bien avec la D614G ou non. Il semble que le virus se réplique mieux et puisse être plus transmissible, mais nous en sommes toujours au stade d’essayer de le confirmer. Mais il y a de très bons généticiens des virus qui travaillent là-dessus”, a expliqué Anthony Fauci, directeur de l’Institut des maladies infectieuses américain lors d’une vidéo conférence pour la revue scientifique Jama.

En avril dernier, les scientifiques avaient publié une première recherche sur cette mutation. Ils avaient donné l’alerte sur la D614G en disant qu’elle rendait le virus plus transmissible. Cependant, ces affirmations avaient été très controversées par la communauté scientifique. Les éditeurs de la revue Cell leur avaient donc demandé de mener des recherches supplémentaires afin de confirmer leur hypothèse.

À lire aussi :

⋙ MIS-C : quelle est cette maladie rare associée au Covid-19 qui touche les enfants ?

⋙ Covid-19 : qui est concerné par la grande campagne de dépistage ?

⋙ Covid-19 : combien de temps est-on immunisé après avoir été infecté ?

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet