Covid-19 : en cas de test positif, puis-je perdre mon pass sanitaire ?

Après avoir obtenu votre pass sanitaire, vous avez été contaminé par la Covid-19 et vous avez donc un test de dépistage positif. Cela entraîne-t-il l’annulation de ce précieux sésame ? On fait le point.

Restez informée

On le sait : le pass sanitaire est désormais obligatoire pour accéder aux lieux de culture, aux transports, aux bars ou encore aux restaurants. Depuis l’extension de ce précieux sésame le 9 août dernier, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les subtilités de la mise en place du pass sanitaire : que faire si on le perd ? Dans quels centres commerciaux est-il obligatoire ? Les enfants devront-ils le présenter pour pratiquer une activité sportive à la rentrée ?

Parmi les interrogations possibles, on retrouve aussi la question suivante, soulevée par CheckNews : est-il possible de perdre son pass sanitaire en cas de test positif à la Covid-19 ?

Covid-19 : un test positif ne désactive pas le pass sanitaire

Vous avez obtenu votre pass sanitaire grâce à une attestation de vaccination, un certificat de rétablissement de la Covid-19 ou un test PCR, antigénique ou un autotest négatif de moins de 72h pour être autorisé à profiter de ces lieux. Depuis, vous avez réalisé un nouveau test de dépistage, qui s’est avéré positif. Cela annule-t-il la validité de votre pass sanitaire ?

Non, répond le ministère de la Santé à CheckNews. Une personne ayant un test positif à la Covid-19 “ne perd pas son pass sanitaire de cycle vaccinal terminé mais doit s’isoler dix jours”, précise-t-il.

Un isolement de 10 jours nécessaire en cas de test positif au coronavirus

Dans les faits, un test positif à la Covid-19 n’empêche donc pas de se rendre dans les lieux nécessitant la présentation du pass sanitaire, puisque ce sésame ne sera ni annulé ni désactivé.

Une personne ayant un test positif doit cependant respecter une période d’isolement de dix jours. Une règle essentielle, qui constitue “le centre de notre stratégie contre le virus. Pour ne pas nous contaminer les uns les autres, il est essentiel de nous isoler dès que c’est nécessaire. Au moindre doute et dès les premiers symptômes, je m’isole et je fais un test : si mon test est positif, je reste isolé 10 jours et j’alerte mes contacts”, est-il précisé sur le site du gouvernement.

Une fois guérie, la personne ayant été contaminée par le coronavirus “disposera également d’un certificat de rétablissement, de J + 11 à J + 6 mois” après son test positif, précise le ministère de la Santé.

A lire aussi :

⋙ Pass sanitaire : la liste des professions concernées par l’obligation dès le 30 août

⋙ Pass sanitaire : comment l’obtenir en cas de contre-indications à la vaccination ?

⋙ Pass sanitaire : dans quels cas doit-il être présenté à la maternité ?

Source: Lire L’Article Complet