Carrefour et Système U ne fournissent plus de tickets de caisse

Afin de lutter contre le gaspillage, un article du Code de l’environnement prévoit la suppression des tickets de caisse automatiques d’ici au 1er janvier 2023. Certaines enseignes ont déjà mis en place cette réforme.

Restez informée

En France, 30 milliards de tickets de caisse sont imprimés chaque année, nécessitant à eux seuls l’abattage de 2,5 millions d’arbres. Un impact trop important sur l’environnement surtout lorsque l’on sait que bon nombre de consommateurs jettent leurs tickets sitôt la porte du supermarché passée. Pour lutter contre le gaspillage et diminuer l’impact environnemental, le code de l’environnement prévoit d’interdire les tickets de caisse délivrés automatiquement après un achat, à compter du 1er janvier 2023.

Si les grandes surfaces ont encore quelques mois pour appliquer cette réforme écologique, plusieurs enseignes l’ont d’ores et déjà mis en place. Après le groupe Système U qui a annoncé qu’il ne proposera plus de tickets de caisse automatiquement à partir du 6 mai prochain, Carrefour suit le pas. Les enseignes proposeront à la place des tickets de caisse dématérialisée que les clients recevront par mail. “Pour les 1 600 magasins que nous comptons, c’est, au total, 40 000 kilomètres de rouleau que nous allons pouvoir économiser. Les petits gestes additionnés les uns aux autres finissent par peser lourd”, remarque Thierry Desouches, directeur de la communication de Système U, auprès de nos confrères de France Info. La version imprimée des tickets, pourra (pour le moment), toujours être délivrée sur demande.

Plus de tickets de caisse pour les achats inférieurs à 20€

Le bon vieux ticket de caisse automatique disparaît petit à petit de nos portefeuilles. Outre Système U, les hypermarchés Carrefour ont également annoncé avoir déjà mis fin à la distribution automatique de tickets de caisse dans leurs magasins, pour les achats de moins de 20€. Une manière de réduire l’impact environnemental des grandes surfaces, qui brassent chaque année des centaines de milliers de clients. Les autres enseignes devront suivre la démarche dans les mois à venir.

Source: Lire L’Article Complet