Britney Spears droguée à son insu pendant des années, son ancien garde du corps fait des révélations chocs

L’ancien garde du corps de Britney Spears a confié qu’elle avait été droguée à son insu dans le passé.

Récemment, on apprenait que la justice n’avait finalement pas accordé la liberté totale à Britney Spears, sous l’emprise de son père depuis des années. Après un témoignage bouleversant il y a quelques semaines devant la Cour, la chanteuse américaine s’est vue refuser sa demande d’émancipation et de fin de tutelle. Aujourd’hui, c’est son ancien garde du corps, Fernando Flores, embauché en 2010, qui a fait des révélations très surprenantes sur ce qu’a vécu Britney Spears à l’époque. Pour The Sun, il a confié que la star était droguée à son insu chaque vendredi, lorsqu’une femme débarquait chez elle avec un cocktail de médicaments : “Je lui expliquais ce qu’était tout : Trois médicaments antipsychotiques et des pilules contraceptives.”

https://www.instagram.com/p/CRPtIAqAdS_/

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

Fernando Flores a ajouté : “Elle passait de saine d’esprit à parler d’univers parallèles. Jamie (le père de Britney Spears) appelait trois ou quatre fois par jour pour vérifier ce qui se passait. Si elle voulait quelque chose, elle devait lui demander la permission. Elle passait ses journées à regarder la télévision ou à s’entraîner. Quand elle n’était pas bien, elle pleurait en écoutant “It’s A Man’s World”.” L’ancien garde du corps de Britney Spears, qui a démissionné après huit mois seulement de service, a aussi confié que le téléphone de la chanteuse était surveillé, qu’elle n’était pas autorisée à sortir seule et que ceux qui lui rendaient visite dans sa villa de Los Angeles voyaient leurs sacs fouillés avant leur entrée. Loin de ces révélations chocs, Britney Spears a récemment répondu cash aux haters.

Source: Lire L’Article Complet