Arthrose du genou, on y va tout doux !

Fréquente, la gonarthrose affecte en majorité les femmes de plus de 50 ans.

Restez informée

Installée sur les faces interne et/ou externe de l’articulation, elle se forme parfois à l’arrière, dans ce que l’on nomme le creux ou la fosse poplité(e). Quand l’inflammation des tissus articulaires survient, le genou gonfle.

Arthrose du genou : quelle activité en préventif et en curatif ?

La marche, le cyclisme, le vélo d’appartement et la natation ont l’avantage de ne pas provoquer de torsion du genou ou de risquer de le traumatiser. On les pratique en dehors des poussées inflammatoires afin de renforcer les muscles de la jambe qui maintiennent l’articulation.

Le mouvement qui fâche

S’accroupir pour soulever une charge peut s’avérer extrêmement douloureux. Mieux vaut s’asseoir sur le bord d’une chaise face au paquet à déplacer en écartant bien les jambes. On penche le dos en avant sans l’arrondir ni le creuser. Soulever un objet très lourd requiert des abdos solides. Il est parfois préférable de demander un coup de main.

Arthrose du genou : les bons traitements

En prévention, le port de semelles orthopédiques peut corriger un défaut de posture ou une pression sur la zone douloureuse. Une genouillère facilitera quant à elle la marche (le mouvement restant le meilleur des traitements !) et maintiendra le genou bien positionné dans l’axe.

En cas de crises fréquentes associant des douleurs et un gonflement, le médecin prescrira en première intention du paracétamol et des anti-inflammatoires, afin de lutter, au besoin, contre l’inflammation. L’infiltration de corticoïdes calme les douleurs persistantes, quand le genou est enflammé et gonflé. Les injections d’acide hyaluronique (dites de viscosupplémentation) sont indiquées quand l’articulation est seulement douloureuse (lorsqu’il n’y a pas gonflement). Enfin, pour les patients qui présentent une arthrose peu évoluée, l’injection de PRP (du plasma riche en plaquettes), favorisant la prolifération de cellules souches qui se spécialisent en cartilage et tissu osseux, semble produire de bons résultats tant sur la mobilité de l’articulation que sur le ressenti douloureux.

Objectif souplesse

Cet exercice aide à combattre les raideurs. Allongée sur le dos sur un tapis de sol, la nuque calée sur un coussin, glissez une serviette de toilette roulée en boudin environ 15 cm de diamètre) sous les genoux. Inspirez puis, sur l’expiration, tendez les jambes en appuyant sur la serviette comme si vous vouliez l’aplatir. À recommencer dix fois.

Merci au Dr Yann Rougier, médecin spécialiste des Hôpitaux de Paris, passionné de nutrition santé et préfacier de “Ma bible anti-arthrose” (éd. Leduc.S).

A lire aussi :

⋙ Arthrose du genou : bientôt des injections de plaquettes pour réduire les douleurs ?

⋙ Arthrose du genou : quels sont les traitements disponibles ?

⋙ Notre cours de gym spécial arthrose du genou

Source: Lire L’Article Complet