Arnaque : non, EDF n'offre pas d'ampoules LED gratuites !

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

On vous propose de recevoir des ampoules LED gratuitement ? Méfiez-vous, de faux courriers signés EDF circulent sur le web depuis quelques jours.

Vous avez peut-être reçu, ces derniers jours, un mail semblant provenir de “votre conseiller EDF” à l’orthographe douteuse. Le courriel, qui comporte un numéro de commande, vous informe que “suite à une décision EDF”, vous pouvez “recevoir gratuitement 25 ampoules LED à économie d’énergie” mais que “vous aurez à payer 1€ la livraison”. Attention, il s’agit d’une arnaque, plus précisément d’une opération de phishing destinée à récupérer à vos données… et à recevoir votre euro par la même occasion.

Usurpation d’identité

On connaissait déjà les mails frauduleux des impôts ou encore ceux de l’Assurance maladie, c’est au tour d’Électricité de France (EDF) de se faire usurper son identité. « Des emails frauduleux circulent actuellement au nom d’EDF. Cela concerne un don de LED à commander en ligne. Soyez vigilants ! », informe l’entreprise sur le compte Facebook local de La Réunion. Et pour ceux qui ont déjà mordu à l’hameçon, il est recommandé de signaler le mail frauduleux à l’adresse spécialement conçue pour l’occasion, [email protected]

Déjouer les arnaques

Sur son site internet, EDF appelle les consommateurs à plus de vigilance. Pour se protéger des pratiques frauduleuses, elle rappelle son mode de fonctionnement. Les coordonnées bancaires, strictement confidentielles, ne sont jamais demandées par e-mail ou par SMS. Même constat pour les données de consommation. Les factures doivent être réglées dans une agence en ligne seulement après identification. Lorsque ces méthodes ne sont pas respectées, il ne s’agit donc pas du géant de l’électricité.

À lire aussi :

⋙ Nouvelles arnaques en ligne : nos astuces pour s’en protéger

⋙ Comment signaler un mail frauduleux ?

⋙ Vishing : comment éviter cette arnaque téléphonique ?

Source: Lire L’Article Complet