VIDEO TPMP : Francis Lalanne révèle avoir porté plainte contre les équipes de Quotidien

Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste ce jeudi 10 juin, Francis Lalanne a annoncé avoir porté plainte contre les équipes de Quotidien face au Conseil de déontologie journalistique.

Francis Lalanne

Yann Barthès

Deux versions s’opposent. Ce lundi 7 juin, les équipes de Quotidien ont accusé Francis Lalanne d’avoir frappé un journaliste lors d’un reportage en marge de l’Université citoyenne d’Avignon, deux jours plus tôt. Refusant d’être filmé par les caméras, le chanteur de 62 ans se serait montré violent et aurait asséné plusieurs coups aux journalistes. C’est en tout cas ce qu’affirment les collaborateurs de Yann Barthès. Mais l’interprète d’On se retrouvera, lui, a une autre version des faits. S’il concède avoir haussé le ton face à ses interlocuteurs, il dément en revanche avoir levé la main sur ces derniers. “Les images le montrent bien”, s’est-il même défendu sur le plateau de Touche pas à mon poste. Très affecté par l’image que lui donne cette affaire rocambolesque, Francis Lalanne compte donc sur la justice pour laver son honneur. Ainsi, il a annoncé à Cyril Hanouna avoir porté plainte contre les équipes de Quotidien.

Francis Lalanne saisit le Conseil de déontologie journalistique

Pour l’heure, Francis Lalanne a choisi de porter l’affaire devant le Conseil de déontologie journalistique. La raison ? “Je trouve que la conduite de ces gens-là offensent le métier de journaliste. Ce ne sont pas des journalistes. Ils font du sensationnalisme. Quand ils viennent aux Universités citoyennes, ils ne viennent pas du tout faire un reportage sur des citoyens qui débattent, ils cherchent les gars qu’ils vont pouvoir mettre à mal“, a dénoncé l’artiste.

De leur côté, les journalistes de Quotidien ont aussi affirmé avoir porté plainte contre Francis Lalanne pour coups et blessures. Mais là encore, le chanteur affirme qu’ils ne disent pas toute la vérité. Le service du parquet de Monsieur le Procureur de la République d’Avignon aurait en effet confirmé à son avocat “qu’aucune plainte n’a été enregistrée par le journaliste de Quotidien à son encontre. Désormais, c’est à la justice de faire toute la lumière sur cette affaire.

Source: Lire L’Article Complet